Archives par mot-clé : cercle jaune plus

55-Que chercher dans l’aventure de la Spirale Dynamique?

La question s’adressait aux 9 participants à la formation sur la Spirale Dynamique que j’ai débutée en ligne en anglais en Nouvelle Zélande. ((C’était il y a plusieurs années)). Ce serait intéressant de voir ce que l’on découvre au cours de ce voyage et de le discuter avec d’autres sur ces divers valmèmes. Une recommandation était d’essayer de sortir de son propre cadre de croyances et d’être totalement ouvert, les idées et les objectifs globaux étant sans intérêt s’il manque la capacité de communiquer avec la plus large audience.

Ce que j’ai en tout cas retenu et que je trouve particulièrement intéressant, c’est que chacun de ces valmèmes a des côtés sains et malsains et que le côté sain ou malsain du valmème dépend de mes propres conditions de vie et de mon propre profil de valmème. ((C’est la raison de mes problèmes, j’ai des idées, des envies, des motivations du second plateau comme JTV, ce qui veut dire Jaune-Turquoise-Corail, mais je dois vivre dans un environnement RBOV, soit Rouge-Bleu-Orange-Vert.)) J’ai déjà expliqué que je me situe au niveau du passage entre Turquoise et Corail, et de ce fait la politique Bleu-Orange en France est particulièrement difficile à digérer pour moi et je la considère comme particulièrement malsaine et négative. ((Cette phrase, je l’ai écrite il y a des années, à l’époque je pensais encore pouvoir apporter quelque chose d’utile à la France, mais j’en suis revenue, car je ne sers strictement à rien dans ce pays. A l’époque, je pensais que le fait d’avoir découvert que j’étais dans le piège Gamma entre deux valmèmes et qu’on m’aiderait à en sortir résoudrait mes problèmes, mais le mépris des autres pour ma situation et ma personne a fait que j’y vis depuis de longues années.)) Mais tous les valmèmes avec leur côté positif ou sain apportent leur pierre à l’édifice.

Et je retiens également que si je veux faire changer la France ou un certain nombre de personnes au sein de la France, je ne peux le faire qu’en appliquant les principes du valmème qui est juste un demi pas en avance. Ce serait sans doute travailler au début de Vert. ((J’avais essayé de faire cela avec ALBA NIGRA et AKORDI Coop et de faire augmenter ainsi les entreprises de l’économie solidaire, mais si peu de gens m’ont comprise, leur ego surpuissant ne s’intéressait qu’à leurs propres histoires, et j’ai dû fermer les deux sociétés.)) J’ai dépassé Vert depuis un certain temps, j’ai donc aussi abandonné l’idée de faire avancer la France. J’en reviens à la parole de De Gaulle qui disait que les Français sont ingérables. ((J’aurais bien quelques idées pour que cela se passe mieux en France, mais nos dirigeants majoritaires sont aussi des gens sans conscience, sans éthique qui conduisent la France droit dans le mur. Alors changer la France, changer le monde, cela ne m’intéresse plus.))

Pourquoi je me suis donc lancée dans cette aventure? Avant tout probablement parce que j’aime découvrir de nouvelles choses, en particulier quand cela touche à la psychologie, à la société. Je me considère sur un chemin d’apprentissage éternel. Par ailleurs, j’ai commencé il y a longtemps à faire connaissance avec moi-même et mes relations avec d’autres et tout ce que j’apprends me permet de compléter mon travail pour mieux comprendre une société en évolution et les problèmes engendrés. En outre, cela me permet d’entrer en contact avec des personnes à des endroits très éloignés du mien. ((Je ne savais pas, à l’époque, que j’étais zapare, surdouée, hyperphrène, hypersensible et cela va de mal en pis dans l’indifférence générale.))

A la fin de mon cours, mon coach m’a écrit « J’aimerais vous suggérer de reformuler vos questions: Pourquoi je ne comprends pas les autres, pourquoi je ne veux pas changer, pourquoi j’ai bloqué mon travail vers d’autres. » Les réponses à ces questions apporteraient des clés pour aider d’autres à comprendre mes points de vue. ((Je comprends les autres, mais les autres ne me comprennent pas. Changer pour changer est sans intérêt, changer si je retrouve une vie normale, oui. Et je n’ai jamais bloqué mon travail vers d’autres, mais un travail social et solidaire qui dépend de dons financiers d’autres personnes qui n’arrivent pas, ne peut donc pas avoir lieu.))

Mon message au coach disait que mon voyage avec la Spirale Dynamique me permettait de comprendre pourquoi d’autres ne me comprennent pas alors je ne vois pas ce que je pourrais répondre à une question renversée. J’ai des valeurs développées en Turquoise et Corail et d’autres ont des valeurs de Bleu ou d’Orange. Mais je suis passée par Bleu et Orange au cours de ma vie, je comprends donc leurs positions, même si je ne peux plus les accepter. Aussi, quand on me dit de me demander pourquoi je ne veux pas changer, j’ai également beaucoup de mal à répondre, puisque j’ai tellement changé depuis mes 18 ans, beaucoup plus que d’autres. Mais il est vrai que mon esprit était toujours ouvert au changement alors le changement ne m’a jamais fait peur, alors que pour beaucoup de personnes, un changement signifie une peur du néant.

Lorsque j’ai écrit au coach que j’avais l’impression qu’il était impossible d’avoir des contacts directs avec des membres du groupe, on me répondit que c’était peut-être dû au fait que j’exprimais une vue étroite du monde qui était de peu d’intérêt pour le reste du groupe. Personnellement, je ne pense pas qu’elle soit étroite, mais qu’elle soit incompréhensible ou sans intérêt pour les personnes non ouvertes en Bleu-Orange-Vert. Comme les autres n’expriment même pas où ils se situent ou bien pourquoi ils font cette aventure de la Spirale Dynamique, je ne peux rien échanger avec eux. ((Et cela se poursuit ainsi depuis des années.)) Je suis dégoûtée de la vie.

54-Vivre en BEIGE

Cela fait des années que j’appelle à l’aide, mais tout le monde s’en moque. Je suis victime de l’égoïsme des gens que je côtoie sur Internet ou dans la vie réelle et j’ai l’impression qu’ils prennent plaisir à mon malheur et à celui des autres. C’est d’une indicible cruauté et ce n’est pas un comportement humain. Un être humain 2016 a dépassé le premier plateau de la Spirale. Il est mature psychologiquement et suis l’article 1 des droits de l’homme et applique la loi du plus faible. Son ego ne lui sert qu’en cas de besoin, de fuir par exemple.

Le valmème Beige est celui de l’instinct. On fonctionne avec un certain automatisme. Que ce soit la femme encore plus méprisée que moi qui vit dans la rue à Strasbourg ou Paris ou moi dans mon appartement, on se lève quand on le sent, pas d’après un réveil. On mange quand on a faim, pas quand c’est l’heure traditionnelle d’un repas. On réagit automatiquement si on a chaud ou froid.

Ma vie se concentre sur la survie. J’ai besoin d’énormément d’énergie pour rester en vie et pour satisfaire mes besoins physiques de l’existence, de sorte que je ne sois pas affamée ou que j’aie soif. Comme je me promène parfois en Jaune, Turquoise et Corail, mon alimentation est bien sûr réfléchie et je ne me rue pas sur le sandwich de mon voisin tellement j’aurais faim. Mais dans la rue, cela peut arriver et se terminer par une bagarre.

Une autre caractéristique de Beige est qu’on n’a pratiquement aucune influence sur et absolument aucun contrôle de notre environnement. Les gens jouent avec nous comme avec un caillou que l’on pousserait constamment du pied pour le faire avancer. Nous n’avons aucune idée de ce que avenir veut dire, comment faire des projets, économiser pour des jours de malheur, nous sommes en plein dedans, nous sommes malheureux.

Je me sens comme assise au bord de la rue, sur le trottoir, à attendre que quelqu’un s’arrête pour dire un mot gentil, jeter quelques euros dans un gobelet que j’aurais posé au bord de mon carton sur lequel je suis assise. Le livre de Beck écrit qu’on est clairement un être humain, plus un animal, mais qu’on n’est pas perçu comme une personnalité à part. Oui, en Beige on pense ainsi et cela fait mal d’être traité comme un déchet. Sur mon second plateau, un être humain est autre chose. Et Beck poursuit mentionnant que si une pensée plus complexe était disponible auparavant de retomber dans le Beige, une maladie, un accident, un traumatisme psychique, ces états peuvent bloquer l’accès à cette pensée plus avancée et avoir pour conséquence que Beige reprend le contrôle.

Il faut retenir que les anciens cadres qui se retrouvent à la rue se sont pas tout d’un coup moins intelligents ou moins capables, mais les problèmes de la survie occupent toutes leurs pensées. Il est évident qu’en Beige, on ne se préoccupe pas des règles et des convenances de la société, tout au plus lorsqu’on sait que la non-observation de certaines règles nous fait mal à nous-mêmes. Mais pour nous, dans la rue ou dans son appartement, on s’en moque royalement.

Beige apparaît également en période de grand stress, quand les personnes subissent une pression psychique, une douleur profonde, comme l’exclusion avec un Master 2. C’est un valmème de niche. Les gens des autres valmèmes aspirent notre énergie et notre argent vers d’autres sphères, de sorte que cela nous manque. Orange nous pousse au suicide, car on ne peut pas vivre dans l’exclusion dans la durée avec une intelligence hors norme.

Je suis toujours surprise des vérités que dit ce livre: « Ce n’est que si cela lui apporte un avantage économique, politique ou pseudo-spirituel que quelqu’un situé en Orange s’occupe du dilemme d’une personne située en Beige ». En général, poursuit-il, les personnes des valmèmes Orange et Bleu préfèrent détourner les yeux et oublier les personnes en Beige au lieu de les aider à sortir de leurs difficultés. Ce dont les personnes en Beige ont besoin, que ce soit de courte ou de plus longue durée, c’est que l’on s’occupe d’elles, avec douceur, avec gentillesse et affection. Il ne faut pas attendre qu’elles demandent de l’aide, il faut la leur donner. En Beige, on n’a pas d’idée de la santé ou du bien-être, uniquement de la douleur et de l’absence de douleur qui est alors un moment agréable. Et donc, il faut les observer dans leur environnement d’autant plus que cet environnement extérieur a passé le stade Beige depuis longtemps. Les directives écrites ne fonctionnent pas, même les incitations orales doivent être présentées de manière simple et répondant à des besoins immédiats. Les mots ne servent à rien, seuls les actes comptent. Et l’absence de gens bien intentionnés crée la souffrance.

53-Valeurs positives et négatives ROUGE et BLEU

ROUGE – Expressions saines

• Prendre des responsabilités, des initiatives, agir ((oui, je l’ai assez démontré par le passé et le présent))

• Exiger le respect ((j’exige, j’exige, mais sans violence aucune))

• Faire des choses héroïques, explorer, découvrir ((oui, j’explore de nouvelles voies, je découvre des nouveautés, je suis une pionnière))

• Créer du plaisir et de l’aventure ((oui, il faut demander d’autres personnes ce qu’elles en pensent, mais je sais qu’elles vont répondre positivement))

• Se révolter contre l’oppression ((oui, oh que oui))

• Présenter les choses telles qu’elles sont, sans peur, courageux ((oui, même si peu acceptent de les entendre))

ROUGE – Expressions malsaines

• Magouilller pour avoir, dominer, malmener ((non, cela peut arriver, pris qu’on est dans d’anciens schémas si l’on ne se contrôle pas, mais ce n’est pas une caractéristique majeure, ni même mineure chez moi))

• Être violent envers les faibles ((non, je fais tout le contraire ou je ne fais rien))

• Constamment entrain de prouver qu’ils sont un « homme » ou une « femme » ((non, j’ai mieux à faire!))

• Intimider, exploiter et manipuler ceux qui sont sans pouvoir ((non, il faut aider ceux sans pouvoir))

• Sous le coup de la paranoïa, réprimer ou éliminer ses rivaux ((non, je préfère les fuir))

• Massacrer, violer, piller, mutiler ((c’est un comportement statistiquement très masculin qui n’a aucune justification))

• Tourner en ridicule, user d’un langage ordurier, de menaces ((non, ce n’est vraiment pas ma façon de procéder, j’ai horreur du vulgaire et violent))

BLEU – Expressions saines

• Faire son devoir, appelé par quelque chose de plus haut ((oui, réparer le mal fait en Afrique: Dr. Schweitzer, pensées divines))

• Se sacrifier pour la cause ((oui, j’ai placé plus haut la Cause qu’une vie de famille classique))

• Trouver la joie dans le but et sa signification ((oui, quand ça marche, quand je suis reconnue et peut faire mon travail, cela apporte en effet une grande joie))

• Établir l’ordre, des règlements et des lois ((oui, la Loi du plus Faible ou loi individuelle de la responsabilité personnelle, la relation duale))

• Prendre soin de soi ((oui, je mange bio, je fais du vélo et je dors bien))

• Charité, hospitalité, partage ((oui, toujours quand je peux))

• Intégrité, honnêteté ((oui, c’est la base de mon Être))

BLEU – Expressions malsaines

• Statut de classe rigide: classe, caste, rang ((non, ce n’est pas moi))

• Pas de remise en question du pouvoir ((non, car moi, je le remets en question constamment))

• Une pensée polarisée ((non, ce n’est pas moi))

• Contrôle, impose ses croyances, censure ((non, on accepte mes croyances si on est d’accord avec elles))

• Utilisation obligatoire du « livre sacré » ((non, pas du tout))

• Contrôle des pensées, inquisition ((non, je ne me reconnaîtrais plus du tout))

• Tourné vers le jugement pour condamner ((c’est la caractéristique dominante de la société, donc du système d’éducation et dont j’essaye de m’en défaire avec un certain succès, j’avoue. Mais ce que les gens ne comprennent pas, c’est qu’il y a un jugement d’orientation qui est nécessaire et bon au contraire du jugement pour condamner qui est mauvais.))

• Très sérieux, pas de légèreté ((non et oui, cela m’arrive parfois qu’on me reproche d’être trop sérieuse, de ne pas pouvoir m’amuser, mais je le mets plutôt sur le dos de mon hyperphrénie que sur un Bleu négatif.))

52-Valeurs positives et négatives ORANGE et VERT

ORANGE – Expressions saines

• « Empowerment », excellence ((oui, le empowerment pour les Africains et l’excellence dans la traduction, cela fait partie de moi))

• Conduit la nouveauté et l’amélioration ((oui, avec le Robin, le plan de retraite Nibor, la Spirale Dynamique, je suis bien dans les deux))

• Pragmatique, utilise la pensée scientifique ((oui, je m’y reconnais, il y a tout de même eu Décartes))

• Méritocratie = mérite doit déterminer la position sociale ((oui, si cette position sociale sert alors à réduire les différences sociales))

• Joue par les règles ((oui, mais cela dépend desquelles, si elles sont mauvaises pour l’homme ou l’environnement, c’est clairement non))

• Flexible, change dès que nécessaire pour obtenir le succès ((oui, aller au Sénégal pour une vie meilleure))

• Adore la compétition ((oui, surtout avec soi-même, se dépasser, mais pas avec les autres))

• L’individu est reconnu ((oui, dans sa responsabilité également))

ORANGE – Expressions malsaines

• Croissance à n’importe quel prix ((non, oh que non))

• Joue toujours la « balle dure » ((non, ce n’est pas mon genre))

• Les travailleurs sont des « ressources » ((non, ils sont des êtres humains sociaux))

• Scientisme ((non, trop de science nuit à la science, la juste mesure, c’est ce qu’il faut))

• Viole l’éthique pour gagner; cupide, égocentrique ((non, ce n’est clairement pas moi))

• Manipule les gens pour son propre succès ((non, je n’ai pas ce pouvoir là))

• Pensée matérialiste, à court terme ((non, ma pensée est humaniste et à long terme))

• Gestion de l’image ((non, je veille à l’éthique, l’image matérialiste je n’en ai que faire))

VERT – Expressions saines

• Importante communication, adhésion, confiance ((oui, mes nombreux écrits et blogs le démontrent))

• Sensible, responsable ((oui, je l’ai déjà suffisamment démontré))

• Inclut la diversité ((oui, car la diversité nous enrichit))

• Construit des relations ((oui, ça marche avec les Africains, mais moins bien avec les blancs, trop éphémères))

• Unité non sectaire, tolérance ((oui, favorisons le multiculturalisme religieux pour des discussions intéressantes))

• Communitarisme, égalitaire, englobant ((oui, le monastère citoyen, c’est tout à fait cela))

• Orienté à l’équipe ((oui, tout à fait, mais impossible à réaliser en France pour moi))

• Utilise le processus du consensus ((bof, pas vraiment, j’ai appris qu’on n’en finissait pas dans les discussions au consensus, dorénavant et si possible, ce sera le consensus systémique))

VERT – Expressions malsaines

• Les gens ont uniquement de la valeur ((non, « tout le monde il est gentil », ce n’est pas moi du tout))

• Le sentiment est plus important que la réflexion ((non, je ne dirais pas cela))

• Grand besoin d’être connecté ((non, mais il est évident aussi que sans contacts sociaux, le monde est désocialisé et court à sa perte))

• Permissivité ((non, trop de tolérance conduit à la violence))

• Exclure le jugement ((non, je suis consciente que le jugement fait partie de l’être humain, il faut juste s’informer avant de juger et juger permet d’avoir des repères dans la vie))

• Dogme du vert ((non, mais pour certains mon écologie peut parfois paraître dogmatique, mais pas au niveau Jaune-Turquoise))

• Anti-hiérarchie ((oui, mais j’accepte les hiérarchies naturelles, pas celles des hommes imposées par la force et le pouvoir))

• S’associe à Rouge pour fragiliser Bleu/Orange ((non, Bleu et Orange doivent être en équilibre, harmonisés))

• Procès sans fin ((non, il faut savoir recommencer, donc terminer))

Ce que je remarque en remplissant ce questionnaire en quelque sorte, c’est que les parties malsaines de Orange et Vert sont pratiquement toutes inexistantes. Ce seraient donc de telles valeurs négatives chez d’autres qui m’auraient fait avancer de Orange à Vert, puis de Vert à Jaune. Les points négatifs de Jaune et Turquoise sont bien plus présent, sans doute parce que j’écris ces articles à partir du piège Gamma en général. C’est un Gamma léger ou profond qui nous fait éprouver le désir de changer de valmème, d’opérer un changement vertical vers d’autres valeurs.

51-Valeurs positives et négatives JAUNE et TURQUOISE

Les conflits de Spirale que nous avons sont intéressants parce qu’ils nous permettent de clarifier des choses et de mieux apprendre.

Sur notre blog, on peut lire dans le « Message de feu Clare Graves » qu’il n’y a pas de hiérarchie au niveau des couleurs i.e. des valmèmes, mais que pour sauver la planète, il vaut mieux être au niveau du Plateau de l’Être qu’au niveau du Plateau de la Survie.

Vous êtes maintenant au courant qu’il faut que la Spirale de chacun soit équilibrée pour qu’il soit bien en société et que la planète se porte bien également. Donc quand quelqu’un dit de lui qu’il est BLEU, il faut que son BLEU soit équilibré, mais en même temps son BEIGE, POURPRE et son ROUGE doivent l’être aussi. Voyons voir ce que cela donne chez moi avec JAUNE et TURQUOISE:

JAUNE – Expressions saines

• Objectif: santé de tous les systèmes de valeur: ((c’est en effet mon objectif, même si le piège Gamma dans lequel je me trouve m’empêche parfois de le réaliser))

• Embrasse les valeurs de tous les chemins ((oui, on les connais toutes, on peut donc toutes les utiliser))

• Comprend le processus de l’évolution ((oui, je pense l’avoir bien intégré))

• Comprends l’autorité comme contextuelle ((oui, tout à fait, donc une autorité sur la base de diplômes uniquement n’a pas de sens))

• Vision dirigée ((oui, basée sur des expériences, des réflexions, des observations, des intuitions))

• Design simple, naturel ((oui, tout à fait d’accord, pas de surcharge, pas de kitch))

• Résout des problèmes intégrés complexes: 3 gagnants ((oui, j’ai plusieurs solutions des 3 gagnants: moi, l’autre et la planète))

JAUNE –Expressions malsaines

• Impatience avec les détails et le superflu ((oui, je perds patience avec les détails))

• Froid et impitoyable ((parfois, cela m’arrive quand je suis trop exaspérée))

• Impatient, abrupt ((oui, je n’ai aucune patience avec les malades, les enfants et les personnes âgées, c’est pourquoi je ne veux pas travailler dans ces domaines))

• Retrait si manque d’intérêt ((oui, j’ai besoin de trouver reconnaissance et intérêt dans mes relations, sinon je n’ai plus envie, car je connais les conséquences et les effets sur moi))

• Analyse paralyse ((oui, on pourrait parfois dire que j’analyse trop et de ce fait je n’avance pas))

• Arrogant « sait tout » ((non, pas vraiment, je sais beaucoup, certes, mais pas tout, et l’arrogance bien placée ne sert qu’à me défendre en cas d’attaque ou de danger surtout face à la bêtise non traitée))

• Extrêmement complexe ((oui, je suis tellement complexe que les autres ne me comprennent pas, mais je n’y peux rien, je suis comme je suis, je ne peux pas changer mon cerveau)).

Je dois donc constater que mon JAUNE est bien équilibré, ne trouvez-vous pas?

TURQUOISE – Expressions saines

• Objectif: le bien-être des gens, centré sur le monde ((oui, tout à fait l’objectif de toutes mes activités))

• Harmoniser les systèmes sociaux ((oui, il faudrait le faire au niveau européen et je voudrais le faire au niveau sahélien))

• Travail en réseau sur toute la hauteur de la Spirale ((oui, mon réseau va jusqu’au POURPRE africain))

• Le Moi est conscient, le tout est spirituel ((oui, spirituel et non religieux, pas dogmatique))

• Vue Gaïa: la terre est un seul écosystème ((oui, et nous sommes en train de la massacrer car trop égoïstes, donc je suis très écologiste))

• Révérence et respect de l’ordre cosmique ((oui, j’en ai appris beaucoup sur ce sujet sur Quantica TV))

TURQUOISE – Expressions malsaines

• Crée des groupes tribaux rivaux globaux ou des groupes religieux ((oui et non, les Ocalines ne sont pas des rivales, mais un noyau de protection, malheureusement dans le monde des autres, elles sont considérées rivales))

• Évite les relations où les autres dominent ((oui, face à un individu dominant, je fuis parce qu’il va me faire du mal, je connais trop ce genre de situations))

• Excessivement mystique et déconnecté du monde réel ((non, j’ai la faculté de vivre dans plusieurs mondes))

• Perd la vue de la vision globale ((non, je ne pense pas que j’en sois là))

• Séduit par le statut et le pouvoir dans des forums globaux ((non, je ne suis pas séduite du tout par le statut et le pouvoir))

Pas mal, non plus n’est-ce pas?

Si je me sens si souvent exclue et frustrée, c’est parce que mes idées qui sont nées de la solitude ne sont pas discutées alors qu’elles sont au Plateau de l’Être. En plus, je suis acteur de ma vie, et les autres sont souvent des suiveurs qui n’agissent pas, mais réagissent négativement. On n’écoute toujours que les hommes et ceux qui ont fait HEC ou Polytechnique comme si tous les autres n’étaient que des imbéciles.

Un ancien ami a vanté un jour « l’intelligence de ces bonhommes de Paris avec leur femme » en disant « ce sont les plus intelligents de toute la fête ». Quelqu’un comme moi, qu’il acceptait du reste uniquement pour mon intelligence, aurait pu en être blessée, mais j’ai suffisamment d’estime de ma personne que cela ne m’a rien fait. Je sais parfaitement bien ce que je vaux et n’ai pas peur de me mettre au même niveau que les gens de HEC ou Polytechnique, car pour sauver la planète, ce n’est pas leur intelligence qui est importante, mais leur éthique et là je crains qu’elle ne soit pas bien élevée. Et quand il s’agit d’Africains de hauts niveaux d’études, ils font partie de la fuite des cerveaux d’Afrique, au lieu d’utiliser leur intelligence pour faire progresser leur pays. Aujourd’hui, ils font progresser le capitalisme de la France et la pauvreté en Afrique en lui ayant retiré leur intelligence car non pourvue d’éthique.

50-Apprenez à connaître vos valeurs saines

Dans un article précédent, nous avons vu une liste de valeurs saines et malsaines de chaque valmème. Avec la présente énumération du premier plateau avant le « saut quantique », vous avez la possibilité de voir quelles sont les valeurs saines qui s’expriment en vous et à quels valmèmes elles appartiennent. Mais n’oubliez pas que penser qu’une valeur est meilleure qu’une autre serait une erreur, car une valeur saine par exemple de Orange, prenons « jouer par les règles » exige qu’une valeur précédente ait été bien intégrée, par exemple celle en Bleu qui exprime « établir l’ordre, des règlements et des lois ».

Il suffit de faire un copié-collé dans un éditeur de texte et de cocher ce qui vous correspond. Il est toutefois nécessaire de remplir le questionnaire si vous voulez connaître vos valeurs profondes dominantes et secondaires.

Expressions saines des divers valmèmes

POURPRE (BO) Esprit de clan (Nous)Comité arrière-plan

♦ Chance accrue de survivre, sécurité
Participation directe
Liens internes socio-émotionnels forts
Respect envers les anciens et les ancêtres
Rites de passage augmentant la solidarité

ROUGE (CP) Esprit individuel (Moi)

Exiger le respect
Prendre des responsabilités, des initiatives, agir
Faire des choses héroïques, explorer, découvrir
Crée du plaisir et de l’aventure
Se révolter contre l’oppression
Présenter les choses telles qu’elles sont, sans peur, courageusement

BLEU (DQ) Esprit de Vérité Ultime (Nous)

Faire son devoir, appelé par quelque chose de plus haut1-L'église de Orschwiller
Se sacrifier pour la cause
Trouver la joie dans le but et sa signification
Établir l’ordre, des règlements et des lois
Prendre soin de soi
Charité, hospitalité, partage
Intégrité, honnêteté

ORANGE (ER) Esprit commercial (Moi)

Empowerment, excellence
Conduit la nouveauté et l’amélioration
Pragmatique, utilise la pensée scientifique
Méritocratie
Joue par les règles
Flexible, change dès que nécessaire pour obtenir le succès
Adore la compétition
L’individu est reconnu

VERT (FS) Esprit citoyen (Nous)

Importante communication, adhésion, confianceSauvetage équipe
Sensible, responsable
Inclut la diversité
Construit des relations
Unité non sectaire, tolérance
Communitarisme, égalitaire, englobant
Orienté à l’équipe
Utilise le processus du consensus

49-La mare aux canards

Au Cercle Jaune Plus, nous aimons construire: de nouvelles choses, de nouvelles idées, de nouvelles solutions. Pour l’instant, le Cercle est juste un blog et un laboratoire virtuel d’idées. Mais à terme, nous souhaitons proposer un certain nombre de groupes de personnes qui peuvent entrer en action dans des situations bien spécifiques, parfois à réunir en urgence, des intelligences pointues là où c’est important, quand c’est important. Nous cherchons des personnes que cela peut intéresser de donner vie à de tels groupes et les prions de nous contacter au moyen de l’adresse dans les mentions légales.

La mare aux canards sauvages

Mare aux canards

Un lieu où des individus brillants, non-conformistes peuvent ‘nager tout seuls’ pour explorer des idées nouvelles sans être punis ou menacés par des structures plus traditionnelles.

 

 

 

La pouponnière

Crèche-PouponnièreUne piste de développement où des néophytes peuvent être nourris au travers d’une série d’expériences de formation et de simulations afin d’être exposés par la suite à des fonctions majeures dans un des trois modèles. Ils peuvent ‘apprendre les ficelles’ du métier sans vouloir s’imposer à des personnes engagées dans des activités sérieuses des modèles X ou causer le chaos dans des opérations du modèle Y pendant leur période d’apprentissage. Trop souvent les secrétaires doivent former leur nouveau chef qui simplement paie son chemin vers le sommet de l’organisation alors que le niveau de rémunération beaucoup plus faible de ‘l’assistant exécutif’ tient en fait le fort.

Le champ de bataille

Champ de batailleUn espace physique ou un réseau d’information qui révèle les signes vitaux d’une entreprise, des modèles de l’environnement, des profils de compétiteurs et d’autres antagonismes. Le champ de bataille peut simuler des réponses alternatives à des scénarios particuliers avant d’être mis en œuvre dans le ‘monde réel’.

La palette de couleurs

Palette de couleursUn environnement libre et créatif où des équipes peuvent attaquer des problèmes très sérieux au travers du brainstorming, la construction de modèles et de scénarios, en libérant nécessairement les capacités de leur ‘cerveau droit’ et les potentiels d’analyse.

L’équipe de crise

A-teamUne réponse rapide, un ‘A-Team’ d’experts des modèles X, Y et Z qui peut se déployer rapidement et n’importe où dans l’environnement pour écarter le danger, stabiliser les fonctions, réparer les dommages pour garder l’organisation en bon fonctionnement.

 

La brigade de sauvetage

Sauvetage équipeUne source de soin et de soutien qui dispense du ‘bouillon de poule’ à des parties en difficulté d’une organisation après qu’une crise soit passée. Dans le cas d’accidents du travail – qu’ils soient physiques ou émotionnels – elle pourrait se mobiliser pour stabiliser les choses, régler des problèmes personnels, et ramener l’entité de retour vers un état normal. Toutes les entreprises aériennes majeures aux USA ont leur ‘équipe de soin’, un groupe d’experts que l’on peut faire venir dans le cas de catastrophes aériennes.

La cabane dans l’arbre des magiciens

Cabane dans l'arbreUne convocation périodique de magiciens de la Spirale qui regardent loin dans le futur à la recherche de nouvelles tendances, de nouvelles opportunités et de nouveaux dangers. Il nourrit d’idées aussi bien les Intelligences de Commande Z que les Équipes de Courants ad hoc.

45-Faire connaître la Spirale

Ce n’est pas un bon jour pour écrire cet article, c’est évident. Je suis en rage contre tout et tout le monde. J’en ai marre de ma vie d’exclue, de tourner en rond avec des cons autour de moi, alors je suis trop souvent de mauvaise humeur et trop radicale. J’étais en contact avec un gars de Nice qui lisait mes articles, on a échangé deux ou trois mails, comme il était sur Facebook, nous avons continué là-bas. Il avait des textes intéressants, même si les fautes d’orthographe m’agaçaient, c’est un trait de ma surdouance contre lequel je ne peux rien, mais quand je lui ai demandé de l’aide, parce que justement, j’en ai cruellement besoin, il m’a écrit qu’il avait d’autres priorités.

Femme désespéréeLa loi du Plus Fort, c’est celle des meurtriers de la planète, des animaux, des plantes et des hommes par le refus d’aider ceux dans le besoin, alors je lui oppose la loi du Plus Faible que je pratique au quotidien. Si je me retrouve face à plus fort, comme dans le cas de ce gars — et pour comprendre les mots « plus fort », il faut avoir lu la Loi du Plus Faible — et que je vois clairement qu’il est plus fort que moi, alors je réagis au quart de tour. Adios le contact Facebook, adios l’abonnement à ma newsletter, effacement de tous les messages, coupure totale. Même s’il avait trouvé mon idée de faire connaître la Spirale Dynamique au travers d’une lettre commune à publier dans la presse géniale, j’ai préféré y renoncer. Je n’aurais pas réussi à ravaler mon brusque dégoût de cette personne pour la garder parmi mes contacts et travailler sur notre idée! Il y a tant de gens qui arrivent à se contorsionner dans tous les sens pour imposer leur volonté, je suis très différente. Tous ceux qui ne coopèrent pas, je les rejette. Et de toute manière, les mots, c’est tellement galvaudé de nos jours qu’ils perdent parfois tout leur sens. Tout doit être génial, super, en forme, jeune et beau. Y’EN A MARRE!

Comme j’ai toujours encore de bonnes idées, de celles qui coûtent de l’argent au lieu d’en rapporter, j’attends la suivante pour écrire des articles ou pour mieux vivre au lieu de végéter. Et en attendant, je poursuis mon suicide financier, après le suicide social, il fallait que ça arrive.

Mon problème, c’est que je suis trop intelligente, que je parle 5 langues et que je me passionne pour plein de choses nouvelles, en général en dehors de la technologie gadget, j’ai tant besoin, toujours besoin d’autre chose que les crétins qui m’entourent. Je vois, je ne suis toujours pas calmée. J’ai ainsi rejoint une société autrichienne qui vent des cartes de paiement bancaire Mastercard avec fonction cashback, je parlais à nouveau allemand, mais pour travailler en solo, je ne suis pas motivée, donc ce projet est bloqué.

Ensuite, un des gars m’a entraînée ou plutôt m’a informée, et je me suis emballée, dans le financement participatif pour des projets privés. Ce sont des Américains, cette fois je parle à nouveau anglais, ils ont une formule unique qui m’a séduite, mais nous n’avons pas le droit de faire de la pub sur nos blogs, cela doit toujours passer par des contacts privés et personnels. Alors la seule chose que je puisse faire, c’est recopier la traduction de leur remarque au bas du site sans mentionner le nom de l’entreprise, car je ne peux pas dire A sans dire B: « Une partie de mon projet est de m’associer à la communauté d’intention de la plate-forme américaine de financement participatif communautaire. Qu’est-ce qu’une « communauté d’intention? » C’est une communauté qui partage les dons d’une manière qui permette à tous nos projets de progresser en atteignant potentiellement plus de donateurs, créant ainsi une plus grande chance de succès pour notre propre projet. Je choisis d’y participer en utilisant la « formule de redistribution de dons » de ce financement participatif communautaire. Cela signifie que lorsque vous faites un don à mon projet, je peux choisir d’en utiliser une partie pour faire des dons pour aider d’autres projets au sein de notre communauté d’intention. » Je pense qu’ils ont peur de l’envahissement par une foule d’intéressés si cela passait par de la pub. J’y ai investi une bonne partie de mes petites économies pour pré-financer des projets dans mon cher Sahel. Mais là aussi, les choses sont un peu à l’arrêt par manque de motivation. L’autre jour, j’ai entendu dans un film que pour avoir confiance en soi, il faut que d’autres aient confiance en vous. C’est mal parti alors dans un pays où la méfiance est presque viscérale.

Alors, il y a une semaine, comme je suis tombée sur Didier Poli et son Agence 131, une agence de recrutement pour surdoués, je me suis inscrite tout de suite. Mais ce n’est que la version bêta, donc il faut encore une fois attendre des mois jusqu’à ce qu’il se passe quelque chose. Comment peut-on susciter l’espoir partout pour ensuite le détruire à nouveau? N’y a-t-il plus que des pervers et des psychopathes sur terre?
J’EN AI MARRE D’ATTENDRE!!

38-La démocratie stratifiée 2-3

Pourquoi la théorie de modernisation n’a pas fonctionné?

Bien sûr, Rostow a clairement indiqué que ce n’était pas à réaliser du jour au lendemain et que la modernisation pourrait prendre jusqu’à 100 ans pour atteindre la maturité. Néanmoins, il est clair que le processus a été corrompu et qu’il est hors piste dans presque tous les pays dans lesquels la théorie de modernisation a été appliquée avec rigueur.

Talcott Edger Parsons, 1902-1979, est un sociologue américain qui a élaboré une théorie qu'il appelle fonctionnalisme systémique de l'action.
Talcott Edger Parsons, 1902-1979, est un sociologue américain qui a élaboré une théorie qu’il appelle fonctionnalisme systémique de l’action.

Talcott Parsons (1964) a identifié très justement que les « valeurs traditionnelles » étaient le plus grand obstacle au développement tel que prévu par Rostow. Bert Hoselitz (1964) a plaidé en faveur de l’introduction de l’éducation méritocratique comme un moyen d’inculquer aux générations à venir les valeurs occidentales. Alex Ingeles (1969) a défendu les médias de masse comme un agent essentiel dans la diffusion des idées sur la nécessité de la mobilité géographique, les unités de famille nucléaires, la planification familiale, les croyances et les pratiques séculaires et l’adoption du processus démocratique.

Tout cela, payé par l’aide au développement et des prêts, a fait peu de différence en Afrique noire. Les élites dans une grande partie du Moyen-Orient sont en effet riches du produit de leur argent du pétrole, mais ils sont myopes quant à leur dépendance du savoir-faire occidental et des travailleurs étrangers bon marché pour obtenir le pétrole du sol tandis qu’une grande majorité de leurs populations autochtones font l’expérience réelle de la pauvreté – même si le printemps soi-disant arabe de 2011 pourrait apporter un changement à cette inégalité flagrante dans certains pays du Moyen-Orient. « Eh bien, les Arabes sont-ils prêts pour la démocratie? ». Un certain nombre de pays du sud-est asiatique sont dirigés par au mieux des semi-dictatures – la plus célèbre étant la Birmanie – et, alors que certains exportent maintenant à une échelle industrielle, une grande partie de leurs populations mènent une vie très dure.

Alors que Parsons a correctement identifié les valeurs à la base des problèmes, ce qu’il n’aurait probablement pas pu savoir à l’époque – car Clare W Graves (1970, 1971/2002) avait à peine commencé à publier sur son travail remarquable – c’est la façon dont les systèmes de valeurs (valmèmes) fonctionnent et comment le changement a lieu sur la Spirale. (Cependant, la version initiale de la Hiérarchie des besoins de Abraham Maslow en 1943 a précédé celle de Rostow et celle Parsons … alors peut-être qu’il n’y a aucune excuse?)

Ces « valeurs traditionnelles » que Parsons a vu comme des obstacles à la modernisation sont, en effet, naturelles pour une pensée tribale du valmème POURPRE. Vu que la motivation clé de POURPRE est de trouver la sécurité dans l’appartenance à un groupe, les tentatives de déstabiliser et d’imposer une autre façon de penser conduira soit à un renfermement sur soi et un refus catégorique de même envisager le changement, soit à l’émergence d’une forme très malsaine de ROUGE. (L’émergence d’un ROUGE sain nécessite les fondations d’un POURPRE sain). Ainsi, en ignorant les besoins de POURPRE ou, pire encore, le mettre en danger par la déstabilisation fonctionne réellement à contre-courant du processus de développement décrit par Rostow.

Il est généralement reconnu que si elle est acceptée dans la communauté, l’éducation peut ouvrir des horizons et conduire à la remise en cause des façons de faire traditionnelles. Toutefois, les valeurs transmises par les systèmes d’éducation doivent s’appuyer sur des fondations solides et de manière non menaçante – il faut éviter de remplacer ces valeurs de sécurité. Il est intéressant de noter que Daniel Lerner (1958), dont Rostow a emprunté de nombreux concepts pour la construction de la théorie de modernisation, a eu l’idée de prendre les enfants des élites tribales et de les éduquer dans les écoles et les collèges de l’Ouest. En théorie, cela semblait être une bonne idée d’envoyer les jeunes loin des milieux de renforcement des valeurs tribales traditionnelles. Cependant, Péter Tamás Bauer (1982) note que beaucoup de ces jeunes élites de formation occidentale sont retournés chez eux uniquement pour monopoliser les premières positions, restreindre la mobilité vers le haut et renforcer la tyrannie ROUGE la plus brutale, par exemple la République centrafricaine de Jean-Bedel Bokassa,

Charles Taylor du Liberia et, bien sûr, Robert Mugabe du Zimbabwe. Bauer appelle ce travail de sape du développement la « cleptocratie » car les élites semblent souvent uniquement intéressées à se remplir les poches.

Un ROUGE sain est un élément essentiel dans les « selfplexes » des entrepreneurs, et si vital pour la scène 2 de Rostow. Mais les dictateurs impitoyables qui ont si souvent utilisé l’argent de l’Occident pour leurs propres fins tout en opprimant et affamant leurs propres peuples ne pouvaient sûrement pas être ce que Rostow envisageait…?

Alors que les marxistes ont tendance à voir l’esprit de servitude économique dans l’application de la théorie de la modernisation, du point de vue socio-psychologique, il semble que c’est surtout dû à l’ignorance aveugle et à un manque total de compréhension du fonctionnement des systèmes de motivation humains, à la fois individuellement et culturellement. Une grande partie du tiers-monde, en particulier l’Afrique noire, est prise au piège dans des cultures de POURPRE et de ROUGE. Les profondes divisions tribales et les insécurités, comme au Rwanda, créées à l’origine par les frontières inter-tribales imposées par les colons européens ont été exacerbées par les pressions de moderniser et de soutenir la concurrence dans un monde globalisé. Au sommet de tout cela, des myopes occidentaux ont facilité une course apparemment sans fin des despotes tyranniques qui poursuivent leurs propres caprices pour se remplir leurs propres poches. Pas étonnant alors qu’un pays ou un autre en Afrique noire semble toujours être pris dans une guerre civile. Pas étonnant non plus que le spectre terrible d’un génocide semble toujours prêt à frapper quand POURPRE, la base cognitive de la Spirale, a été si complètement saccagée.

Depuis que l’étape 3 de Rostow nécessite une quantité importante de pensée BLEU, l’étape 4 nécessite à la fois BLEU et l’émergence d’ORANGE et l’étape 5 d’une large domination de ORANGE, alors qu’une grande partie du tiers-monde doit encore aller au-delà de ROUGE dans sa culture, il n’est pas surprenant que la Théorie de la modernisation ne fonctionne pas et que peu d’États du tiers-monde ont pu aller au-delà de l’étape 3.

Il convient de noter que les nouveaux géants économiques, l’Inde et la Chine, non seulement n’ont pas pris grande notice de l’avis de Rostow, mais ont des formes de culture BLEU établies de longue date. Ils étaient tous deux des civilisations très avancées avant de tomber sous le contrôle des Européens. Ainsi, leurs traditions étaient BLEU en nature ainsi que POURPRE. Les structures religieuses hautement sophistiquées de l’Inde remontent à plusieurs siècles et fournissent à une grande partie du pays un socle d’organisation et de discipline. Le communisme maoïste de la Chine, pour toute la suppression de ses habitants, a fourni une structure étatique monolithique et de contrôle qui a organisé le pays à grande échelle. Chris Edwards (1992) suggère que le succès des économies du tigre d’Asie et de la Chine est dû à une combinaison réussie de la religion confucéenne chinoise (BLEU/VERT) et de la pensée et des pratiques (BLEU/ORANGE) rationnelle occidentale. La religion dans ces sociétés a favorisé l’émergence d’un leadership politique et moral autoritaire (BLEU) qui exige le sacrifice, l’obéissance et le travail acharné en échange de la prospérité. Cela a favorisé l’acceptation de pratiques économiques et culturelles occidentales.

Si le sommet de la vision de Rostow était que chaque pays devrait se retrouver dans une société démocratique et consumériste, alors l’implication est que c’est la forme ultime qu’un pays devrait prendre. Chaque pays devrait aspirer au style occidental de démocratie avec une personne / un vote (secret). Chaque pays devrait aspirer à avoir une économie consumériste. L’autre conséquence est que toute autre forme de gouvernement de toute autre forme d’économie est automatiquement inférieure … et plus la distance socio-psychologique de ce gouvernement par rapport à l’idéal de Rostow, plus cette économie est inférieure.

Compte tenu de ces conséquences, il n’est pas difficile de voir que les préjugés ainsi déformés des vues de Rostow, Parsons et Inkeles les ont fait percevoir les valeurs tribales traditionnelles comme non seulement inutiles mais positivement nuisibles.

37-La démocratie stratifiée 1-3

Pour la propagation de la Spirale Dynamique dans les milieux de la politique, nous avons entrepris de traduire et publier l’article de Don Beck sur la démocratie stratifiée.

Démocratie stratifiée versus Théorie de la modernisation

Walt Whitman Rostow est un économiste et théoricien politique américain. Il a formulé une théorie du développement et des conditions de la croissance qui a marqué les années soixante.
Walt Whitman Rostow est un économiste et théoricien politique américain. Il a formulé une théorie du développement et des conditions de la croissance qui a marqué les années soixante.

Il est assez étonnant que 50 ans après que Walt Rostow (1960) ait publié « Les étapes de la croissance économique: un manifeste non-communiste », les idées de Rostow – Théorie de la modernisation – forment toujours encore la politique étrangère occidentale – et l’attitude des États-Unis en particulier. En 50 ans, on a d’abord vu la fin des empires européens et ensuite la disparition du communisme comme une alternative politique et économique au capitalisme, mais les idées de Rostow ont presque universellement omis de remettre à jour la richesse et la prospérité pour les pays en développement qu’ils avaient promis. De grandes parties du monde où les idées de Rostow ont été appliquées – « l’Afrique noire », en particulier – sont embourbées dans la pauvreté et la dette. Non seulement cela, mais les idées de Rostow sous-tendent le manque de compréhension et l’application par les Américains de stratégies inappropriées en Irak et en Afghanistan, avec toutes les conséquences sanglantes en ayant découlé au cours de la première décennie du 21e siècle.

André Gunder Frank, 1929-2005, est un économiste germano-américain
André Gunder Frank, 1929-2005, est un économiste germano-américain

Les idées de Rostow ont été fortement critiquées du point de vue marxiste, notamment avec la théorie de la dépendance d’André Gunder Frank (1971) et la théorie des systèmes mondiaux de Immanuel Wallerstein (1979) – même si ces critiques sont largement politiques et/ou économiques. (Fait intéressant, les deux géants économiques émergents du début du 21e siècle, l’Inde et la Chine, sont remarquables en évitant au moins une partie des idées de Rostow!) L’objectif de cet article est de critiquer Rostow d’un point de vue socio-psychologique et de présenter un autre modèle pour le développement social et politique avec le concept de Don Beck de démocratie stratifiée, d’abord présenté lors d’une conférence au cours du Forum de l’an 2000 et en réponse à l’État du Monde de Mikhaïl Gorbatchev.

Pour une discussion complète des idées de Rostow et une évaluation partielle les concernant, voir sa Théorie de modernisation.

La suite dans le prochain article…