Archives par mot-clé : obstacles

30-Qui m’aidera à sortir du piège Gamma?

Lorsque l’on franchit un valmème, comme dans mon cas, de Jaune en Turquoise ou de Turquoise en Corail, on passe par diverses étapes qui sont Alpha, Bêta, Gamma, Delta, puis à nouveau Alpha qui est un état stabilisé. En ce qui me concerne, le test psychologique au début de ma formation a révélé, ce que je savais du reste, que je suis profondément entrée dans le Gamma, un état de colère, de manque d’espoir et de révolution. « Si les choses vont suffisamment mal, l’entité (organisation ou personne) descend de Bêta à Gamma. Et là, on est fait comme un rat en raison de barrières qui semblent infranchissables. Il y a en Gamma une vision claire de comment sont les choses mauvaises, que la perception soit correcte ou pas, il produit un vrai sens pour savoir ce qui n’a pas marché et pourquoi. »

Avant de sombrer dans Gamma, voire une fois qu’on y est, il y a une option de réforme. Mais « voir l’option de réforme requiert en général que quelqu’un vous ramène vers le bas et vous le montre. En fait, prendre le chemin de la réforme requiert une volonté de pro-agir plutôt que de réagir ((dans mon cas ne plus lutter contre le système, mais le quitter et construire quelque chose de tout nouveau ailleurs, mais avec d’autres. Mais où sont ces autres?)), un engagement sincère à prendre quelques risques et d’avoir l’énergie de se détourner d’un chemin glissant et d’avancer à travers champs ((c’est le cas de le dire avec 4 ha de champs au Sénégal)). La plupart des gens attendent que le prochain pont soit construit, et alors il est trop tard, car ils tombent dans le piège Gamma. »

J’ai toujours pris des risques, couru à travers champs, agi et réagi, mais rien n’y fit. Mon pont, ce sont les relations humaines que je peux tisser avec d’autres, mais ils ne veulent pas. En France, plus précisément en Alsace, les gens mènent une guerre sociale contre moi, je vis dans l’exclusion pour délit de conscience. Je n’ai pas le droit de dire ce que me dicte ma conscience et ma pensée si je veux être acceptée. C’est absurde et j’en suis bien consciente.

« Un Gamma profond est une période très difficile car une partie de la perception est que l’intéressée n’a pratiquement aucun pouvoir pour changer les choses ». Je suis dans cette situation, mais les nassaras, les blancs comme on dit au Burkina, n’en ont que faire. « Souvent le système de valmèmes ((les couleurs de la Spirale)) est lui-même la barrière. La personne sait trop pour son propre bien. » Ce problème est bien le mien, alors je fais quoi, je coupe un quart de ma cervelle pour savoir moins???

« Les émotions qu’occasionnent les frustrations et la confusion de Bêta libèrent une colère profonde et de l’hostilité en Gamma ((tout à fait ma situation)). Même revenir au passé n’a plus de sens ((oui, je ne le supporte pas de revenir en arrière)). Imaginez-vous dans le coffre d’une voiture, impossible de vous libérer. Personne ne peut entendre vos cris désespérés pour de l’aide. Il n’y a plus d’espace pour respirer. Pouvez-vous ressentir la panique, la peur? Vous vivez sur des montagnes russes émotionnelles. Il y a des tentatives effrénées d’en sortir, de trouver de simples moments de paix dans un monde chaotique et chancelant ((oui juste un peu de répit, de paix)). La patience de Bêta du « attendons, nous verrons bien » ou « espérons que les choses se passent bien » ((la situation de la plupart des gens autour de moi)) est remplacée par des demandes impatientes d’actions et des actions maintenant, tout de suite. Il n’y a plus rien à perdre. » ((Oui, je suis tellement impatiente que les choses avancent que je n’ai pas hésité à écrire un blog de suicide. »

Alpha, c’est le chemin vers le bien-être. Mais pour moi, on me l’a refusé, ce sont les autres, les égoïstes, qui m’ont fait entrer dans la phase Gamma. « On ne peut plus aller en arrière, mais on ne peut pas non plus avancer. C’est ainsi dans le piège Gamma. Toute l’énergie disponible est concentrée pour exister au jour le jour. ((Oui, je suis dans la survie, comme sur une corde raide avec le gouffre juste en-dessous.)) La nuit apporte des moments de réflexion et de désespoir. L’aube n’éveille que des instincts de survie primitifs – fuir ou se battre. Mais quel bonheur y a-t-il pour une mouche de voler en plein dans une flamme? » C’est tout à fait ma question! Quel bonheur aurais-je à soutenir un SYSTÈME absurde? Aucun, absolument aucun, une frustration sans fin.

« Quel en est le sens? Oublier le futur. Au diable le passé. Les autres n’ont qu’à s’occuper d’eux-mêmes. » Je n’arrive pas à raisonner ainsi. Même dans l’exclusion depuis 10 ans, ma pensée va d’abord aux plus faibles de tous, les Africains. La souffrance pénètre dans la profondeur de l’âme. C’est parce que je pense que les blancs sont déjà en grande partie déshumanisés qu’ils ne ressentent plus rien et qu’ils sont mêmes capables de vous répondre qu’ils n’ont pas à s’occuper de vos problèmes alors qu’ils sont directement à l’origine de ces problèmes!

« Malgré l’inconfort qu’il cause pour celui qui le vit et son entourage, le creux Gamma semble inévitable. Il est même bénéfique en ce qu’il donne la certitude que la seule solution est bien le passage au niveau suivant. Toutefois, un accompagnement approprié par des parents, des managers, des coachs, des thérapeutes, des travailleurs sociaux ou des hommes politiques permet de le rendre moins intense et plus court. » Je n’ai plus qu’une seule amie que je vois une fois par semaine ou toutes les deux semaines, c’est absolument insuffisant pour sortir du creux Gamma. Aucune des personnes citées ne me procure l’aide dont j’ai besoin! Merci la France.

Never give up!

10-Six conditions sont nécessaires pour évoluer

Dans l’article précédent, nous avons vu qu’il faut avoir une attitude ouverte pour pouvoir changer, mais ce n’est pas la seule condition. Un changement vertical, selon le professeur Graves répond à six conditions pour que l’on puisse conclure qu’il s’est effectué en bonne et due forme entre un valmème et le suivant: potentiel cérébral, solutions, dissonance, « vue-dedans » (Insight-Einsicht), obstacles, assistance. Il faut donc que les six conditions soient remplies, si une seule manque, le changement n’aura pas lieu ou ne durera pas.

Potentiel cérébral

Quand on dit à quelqu’un qu’il n’a pas le potentiel cérébral pour comprendre ce que l’on dit, il peut réagir avec violence parce qu’il associe cela à « être bête ». Ce n’est pas cela du tout. L’enfant qui naît a déjà une certaine intelligence qui lui permet d’apprendre tout ce dont il a besoin pour vivre dans les sociétés d’aujourd’hui même si elle évolue en fonction de la plasticité du cerveau. Le cerveau est un organe modifiable, cela ressort d’études scientifiques. Les capacités cérébrales font appel à l’ouverture d’esprit, à la réflexion et au travail sur soi. Des événements particuliers, des traits de caractère ou des pressions sociales peuvent aboutir à une attitude arrêtée ou coincée, les capacités cérébrales se trouvent alors bloquées. « Le modèle de la Spirale Dynamique présente chaque valmème comme le résultat de l’interaction entre des conditions de vie et des capacités cérébrales. Lors du passage au niveau d’existence suivant, les capacités cérébrales correspondantes sont activées… si toutefois la personne les possède. »

Le fait que le potentiel cérébral est lié à chaque valmème, les réactions sont différentes en fonction des valmèmes: « Préoccupé uniquement par la satisfaction de ses besoins physiologiques, BEIGE ne se pose bien évidemment pas la question. POURPRE considère que certains individus ont des pouvoirs particuliers, les chamans par exemple, et peut donc accepter le concept s’il réussit à lui donner sens. ROUGE sait bien que les gens sont différents, et qu’il y a notamment les forts et les faibles, mais il risque de réagir assez vivement si vous sous-entendez que c’est lui qui n’a pas le potentiel cérébral! Pour BLEU, la Vérité Ultime a mis chacun a sa place, alors s’il y en a qui n’ont pas le potentiel cérébral, ils n’ont qu’à l’accepter et ils en seront récompensés plus tard. Un peu comme ROUGE, ORANGE classe les individus en deux groupes. Chez lui, ce sont les gagnants et les perdants; mais chacun doit avoir sa chance de faire partie des gagnants, et il n’aime pas l’idée que quelque chose l’en empêche. Le plus horrifié est indubitablement VERT, et si l’idée est prouvée, il se battra pour qu’elle soit exprimée de manière plus politiquement correcte et que ceux n’ayant pas le potentiel cérébral n’aient pas à en souffrir. Quant à JAUNE, l’exactitude du concept lui semble une hypothèse fort probable et à utiliser en restant attentif à sa confirmation ou à son infirmation théoriquement et/ou par les faits. »

Solutions

Dans ma vie, j’ai depuis longtemps l’impression de marcher souvent sur des sentiers dont je n’ai aucune idée où ils vont m’emmener, mais en même temps, cela me grise de faire les découvertes que je fais. Les changements verticaux que j’ai effectués m’ont fait passer d’un système de valeurs connu pour me lancer dans un système inconnu. Il est évident que cela nécessite de l’énergie et du courage, ce qui ne me manque pas. La solution consiste donc, notamment pour un individu comme moi, mais aussi pour une organisation ou une société, à avoir réglé ses problèmes avant de passer au valmème suivant. Personnellement, le travail que je fais, je ne pourrai le faire si je n’avais pas le soutien de certaines personnes. Pour trouver les solutions, il faut regarder quelles sont les conditions de vie autour de soi ou pour soi et fixer des priorités. « Par exemple, le capitaine d’un navire en train de traverser une zone riche en icebergs exige de son équipage une obéissance de type BLEU et serait à juste titre réticent devant toute tentative de discuter en ORANGE des moyens d’obtenir que les passagers dépensent plus d’argent à bord ou bien d’envisager en VERT que le cap soit fixé de manière consensuelle par tout l’équipage! »

Dissonance

La dissonance se fait sentir lorsque le valmème dans lequel on se trouve ne semble plus fonctionner, si tout se passe bien dans le valmème dans lequel on est, il n’y a aucun besoin de changer. Ce sont donc les changements au niveau des conditions de vie qui provoquent des dissonances. Mais cela peut aussi être induit par l’extérieur, des personnes qui souhaitent provoquer un changement qui leur semble nécessaire.

« Un problème crée la dissonance s’il montre de manière évidente l’inadéquation entre le système de valeurs actuel et les conditions de vie. Par exemple, BEIGE peut avoir des problèmes à trouver de la nourriture, ou bien ne sait pas comment s’adapter à un changement de son environnement. POURPRE peut constater que ses rituels ne fonctionnent pas ou que le dépassement d’une taille critique ne permet plus à sa structure tribale d’être opérante. ROUGE peut atteindre un niveau de violence insupportable même pour ceux qui sont au sommet de l’empire. BLEU peut constater que ceux qui ne respectent pas la Vérité Ultime prospèrent. ORANGE peut arriver à un niveau de stress et de frustration insupportables. VERT peut se retrouver paralysé et ruiné par son modèle de décision. »

« Insight », « Einsicht » ou Eurêka, j’ai compris

Les Américains ont appelé cette quatrième condition « insight ». Je n’ai pas encore trouvé un bon terme français, mais c’est la condition où l’on a trouvé la réponse à ce que l’on cherche, on a analysé le problème et compris pourquoi le problème est apparu. Après la dissonance vient la compréhension de ce qu’il nous faut pour remplacer ce que l’on ne veut plus. Il n’y a pas « une seule solution, car chaque système de valeurs peut s’incarner de multiples manières, mais quand même en une seule catégorie de valeurs profondes. »

Obstacles

En gardant les yeux ouverts sur la société, on peut bien voir les obstacles au changement. Par exemple ceux qui parlent de réduction de la démographie sont tournés en ridicule par ceux qui sont dans le BLEU/ORANGE en position arrêtée ou coincée. On peut contourner cet obstacle au moins pour soi et n’avoir plus qu’un seul, au maximum deux enfants. Dans ce cas, il s’agirait d’un obstacle extérieur en matière de politique, mais il peut aussi être intérieur pour une personne qui suit des règles comme mentionnées dans la bible du genre « multipliez-vous pour couvrir la terre ». Dans les territoires occupés de Palestine, l’occupant israélien fait 6 enfants par famille pour augmenter rapidement la population juive. Mais revenons aux obstacles personnels extérieurs, dus aux circonstances ou aux autres personnes ou intérieurs dus aux événements de la vie, aux croyances et peurs personnelles. La tentation est grande de se focaliser sur les premiers alors que les seconds sont souvent ceux qui empêchent le plus l’évolution.

Assistance

L’assistance est impérative pour passer d’un valmème à un autre. Quand on découvre qu’on a le potentiel cérébral, la solution, la reconnaissance de la dissonance, la compréhension claire du problème et la levée des obstacles, on ressent une joie profonde, une excitation positive. Personnellement, je ne suis pas proie ni aux doutes ni aux craintes, sans doute parce que j’ai l’habitude des changements et que je suis ouverte aux changements, même si au niveau relations sociales personnelles, cela devient fatiguant de devoir constamment reconstruire des relations. Je ne me pose donc pas de question pour savoir si le nouveau valmème est vraiment la meilleure solution aux problèmes actuels de mon existence. J’en suis convaincue. Je ne me demande pas si le changement était vraiment nécessaire, j’en suis convaincue. Je me moque des difficultés non imaginées qui me tombent dessus et que je ne peux éviter, je les affronte presque au quotidien et ai pris l’habitude de les considérer comme des défis. Je sais aussi depuis longtemps que des oppositions fortes se manifestent, et non des moindres en ce qui me concerne, elles vont jusqu’à l’exclusion pure et simple des relations sociales qu’on me refuse. Mais malgré toutes ces difficultés, je ne suis pas prête à abandonner le nouveau valmème et revenir en arrière vers les systèmes de valeurs anciens. Mon énorme problème, c’est que je me situe au passage entre le valmème TURQUOISE et le valmène CORAIL, au moins dans ma tête. Ce changement n’est possible qu’au niveau individuel, la société française avec une dominante en BLEU/ORANGE devrait passer en Vert, mais le capitalisme et les égoïsmes de ORANGE sont des obstacles extrêmement puissants. J’ai besoin d’une assistance pendant la phase de changement et juste après, ce qui rendrait ma vie plus agréable, plus sereine et me permettrait de consolider le changement, mais je me trouve seule au niveau de ce passage. Il n’y a donc personne qui puisse m’aider au même niveau d’existence? Par contre, je fonctionne bien et me sens équilibrée avec des personnes qui au moins ont une vue de Jaune et Turquoise. Je suis précisément en train d’en faire l’expérience avec d’autres.