Alter-France, un défi intellectuel et spiralien

Sur le territoire de 545.000 km² que nous, citoyens, occupons actuellement dans l’ouest du continent européen, il y a des personnes de différentes conditions de vie et de cultures avec des pensées, des valeurs, des philosophies de vie très différentes. Une  identité nationale est impossible à obtenir.

Personnellement, j’ai passé 25 ans de ma vie en Allemagne, ce qui a considérablement fait progresser ma vie, ma pensée a donc également beaucoup évolué. Me satisfaire de ce que je connais déjà ne me suffit plus depuis longtemps. Des défis intellectuels tels que des concepts que je développe sont une nécessité vitale, une vieille habitude donc.

Alter-France est une autre France, une France comme on l’aime bien et où l’on se sent bien. Évidemment qu’elle ne peut avoir le même type d’organisation que la France. Je crois que c’est Einstein qui disait qu’on ne pouvait résoudre les problèmes avec les mêmes concepts que ceux qui les ont créés. C’est pourtant ce qui se passe au niveau du gouvernement français et de la plupart des gouvernements occidentaux.

Mais Alter-France se base ainsi sur le même territoire. Et ce territoire fonctionne avec les gens qui le rejoignent. S’ils ne sont pas contents avec l’hymne national français de violence avec son sang impur qui abreuve nos sillons pollués de pesticides, alors ils peuvent en adopter un autre. Moi, j’aime bien l’Hymne à la Terre en espéranto. Et j’ai aussi un autre drapeau, il est en satin blanc et représente la paix. Le drapeau bleu-blanc-rouge étant le signe de ralliement d’une classe Rouge-Bleu-Orange qui veut dominer le peuple et les minorités, un Alter-Français en a besoin bien évidemment d’un autre pour rallier les autres Alter-Français autour de lui.

Évidemment, j’ai aussi réfléchi à un alter-jour de fête nationale où des ONG et associations de paix à Paris et dans les grandes villes défileraient également devant le peuple. Et pour la devise, comme celle de la France “liberté – égalité – fraternité” étant une vraie farce, on peut en développer une autre, comme par exemple “Ensemble, nous évoluerons” qui met l’accent sur le regroupement par affinités ou une plus personnelle comme “Liberté – Responsabilité – Dignité”. On peut en trouver beaucoup d’autres.

Comme au niveau des mentalités, nous avons découvert que la France est globalement divisée en trois grands groupes de pensées, ROUGE, BLEU, ORANGE et un peu VERT, il est évident qu’un seul président BLEU-ORANGE est très nuisible pour les idées VERT, JAUNE et TURQUOISE. Il ne les comprend tout bonnement pas, les rejette donc et empêche ainsi toute évolution positive des populations. Il suffit d’observer les sociétés pour voir à l’œuvre une régression importante, ce sont les côtés négatifs de BLEU-ORANGE.

La société civile touchée au plus haut degré par les incompétences affichées dans la gestion du pays ferait bien de s’organiser et de coopérer au lieu d’accepter les choses comme une fatalité.

Alter-France existait déjà dans le concret. Nous avions même notre site Internet et une lettre de coopération, la lettre d’Alter-France, mais les Altermondialistes en France défendent chacun leur chapelle au lieu de coopérer, ce qui les rend eux-mêmes BLEU-ORANGE et ces deux valmèmes toujours plus puissants et qui ont déjà détruit la plupart des unités alter-françaises. Nous sommes en guerre idéologique, mais la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est théoriquement la même pour tous, donc aussi pour nous les Altermondialistes authentiques. Nous ne voulons pas dominer la France, nous voulons vivre selon nos convictions. Donc, nous avons créé des unités alter-françaises sur son territoire comme l’association ICEA – Initiatives Citoyennes Europe-Afrique en 2003 qui résiste encore. La maison d’édition et de traductions ALBA NIGRA Sarl  créée en 2004 a été massacrée par les institutions alsaciennes à commencer par le COLECOSOL et la CRES qui ont refusé l’aide dont elle avait besoin et à laquelle elles étaient tenues par le fait d’avoir signé le Manifeste de l’Économie Solidaire. Il en est allé de même avec la coopérative de commerce équitable et d’économie solidaire, portant le doux nom de AKORDI Coop (“être en harmonie” en espéranto) qui avait été créée pour sauver un magasin de commerce équitable et que le SYSTEME a également massacré.

Au niveau de l’économie, les Alter-Français vivent dans la simplicité volontaire, car ils sont bien conscients que nous avons dépassé toutes les limites de ce qui nous est permis en tant que citoyens de la planète à égalité devant les autres membres de la communauté mondiale. On pratique donc également l’économie solidaire authentique, la consommation saisonnière et le plus possible locale sans oublier que nous avons des dettes dans les pays pauvres, donc il nous faut consommer des produits équitables, la réduction des transports polluants et l’investissement de l’épargne dans des projets solidaires. En un mot, on est consom’acteur et non plus consommateur, on évite les grandes surfaces et on se tourne vers les petits commerces, les réseaux de solidarité.

Au niveau de l’habitat, nous devrions prévoir des habitats communautaires du type des communilles car trop de personnes souffrent de solitude, sont mises au rebut pour incompatibilité de pensée et autres tares pour le SYSTEME. En outre, au lieu de soutenir la prédation de la monnaie chez les pauvres en laissant notre épargne chez les banques qui le prêtent jusqu’à des entreprises d’armement, pourquoi ne pas l’investir dans une SCI solidaire?

Au niveau politique, comme il s’agit ici de la gestion des affaires du pays, d’une région, d’une commune, je propose une réorganisation du territoire en huit grandes régions avec 4 femmes et 4 hommes à la tête d’un Conseil Territorial Citoyen. Tout cela pour le monde de VERT-JAUNE-TURQUOISE-CORAIL qui ensemble ne fait que quelques pour cents de la population.

Au niveau spirituel, il est à noter que plus on évolue sur la Spirale Dynamique, plus les questions spirituelles qui nous rapprochent de la Nature deviennent importantes. L’évolution des consciences qui s’effectue lors de la transformation personnelle conduit certains d’entre nous à abandonner les vieilles croyances ou religions de toutes sortes et d’en découvrir de nouvelles qui représentent souvent un mélange d’anciennes et de nouvelles croyances. Comme les Alter-Français vivent avec des personnes dont les croyances religieuses sont encore bien ancrées, il faut considérer que toutes les religions et croyances sont au même niveau et sont une affaire privée. Les signes ostentatoires d’appartenance à une religion ou à une croyance doivent être discrets si visibles en public.

Au niveau juridique, il est évident que les Alter-Français ne peuvent se suffirent des lois et règlements édictés par les Bruns car les Alter-Français devraient se reconnaître parmi les Rouges. Ceci est une nouvelle classification qui ne reconnaît plus les classes sociales puisque nous sommes tous libres et égaux en droits, mais qui reconnaît le fossé entre riches et pauvres. N’a ainsi droit à du respect et de la considération, non pas une fonction, un revenu ou une richesse accumulée injustement, mais celui qui aide son prochain à progresser, d’autant plus que s’il est dans une situation de grande vulnérabilité. Le nouveau code juridique se développe bien évidemment sur le terreau moral d’une conscience éveillée. On agit en fonction de la Loi du Plus Faible.

Au niveau de la santé, il va de soi qu’en France, la situation est grave. Les caisses de la Sécurité Sociale sont gravement déficitaires. Les Alter-Français ont découvert un système de complémentaire santé originaire de Suisse, puis passé par l’Allemagne. Il s’appelle Accent Santé  et permet de reprendre un maximum de contrôle de sa santé. Il permettrait également de réduire une partie du déficit français de la Sécurité Sociale.

Au niveau retraites, un autre grand problème de la France, les Alter-Français, jamais écoutés, mais oh combien réfléchis, ont une solution: la retraite sociale ou la retraite en nibors.

En Alter-France, personne ne souhaite devenir riche car on sait que la richesse est basée sur la création puis l’exploitation de la pauvreté, on ne peut devenir riche en restant honnête et en gagnant sa vie par son propre travail. En Alter-France, la joie qu’apporte la responsabilité de ses actes et de ses choix est sans commune mesure avec la soumission à la consommation et au gaspillage en France ou en Allemagne.

Laisser un commentaire