19-Les experts de la Spirale font peur

Vous ne les croiserez pas à chaque coin de rue, même en cherchant bien, vous risquez de passer à côté, mais voici 7 points pour repérer les Experts de la Spirale.

1. Les Experts de la Spirale pensent en systèmes ouverts plutôt qu’en états terminaux fermés

Pacha Mama, la Terre nourricière
Pacha Mama, la Terre nourricière

Les Experts de la Spirale reconnaissent que les formes de vie humaine passent en continu d’un niveau de la Spirale au suivant. Chaque étage représente uniquement une place de repos, voire de ressourcement avant que le prochain ne soit gravi, puis le suivant et encore un… Nous sommes

encore dans les chaussons du développement humain vu que presque toutes les disciplines scientifiques et sociales sont en train de revoir l’ensemble de la gamme des pensées sur l’évolution. Et comme le petit garçon qui casse le nouveau jouet sans avoir joué avec lui, nous détruisons notre seule possibilité de vie humaine, notre Terre Mère.

Les Experts de la Spirale reconnaissent que de nouvelles conceptions du soi et des autres – moi et lui – émergent dans les individus, et ajoutent ainsi des niveaux de complexité aux personnes. Les organisations sont constamment en recherche de nouvelles structures pour harmoniser avec les changements dans leurs environnements internes et externes. Les entreprises font l’expérience sur le chemin de leur évolution de marées hautes et basses, de progression et de régression, de progrès et de retour en arrière.

Les Experts constituent une menace pour les personnes qui pensent, dans leur valmème spécifique, qu’il est la destination finale pour tous, en particulier lorsque ces mêmes personnes ont du pouvoir. Les futuristes conscients de la Spirale reconnaissent qu’il y a différents futurs, différentes prochaines étapes pour différents valmèmes dans le temps. En conséquence, les Experts de la Spirale n’ont pas besoin de jeter aux oubliettes les vieilles structures traditionnelles et formes de vie en faveur d’une version nouvelle et améliorée. Au contraire, ils incorporent ce qui existe déjà dans le schéma global de changement parce qu’ils sentent que le temps tourbillonne autour du passé, présent et futur.

Des organisations éclairées recherchent leurs Experts de la Spirale et les protègent des codes vestimentaires de l’égo, des jeux politiques ou des contraintes bureaucratiques. Vous devriez les mettre dans le “think tank”, le centre nerveux ou les intégrer à la boucle de décision, les laisser rechercher des modèles, des relations et des messages du futur. Laissez-les construire et tester des scénarios. Ils vous expliqueront quels types de leader sont requis maintenant et comment seront les suivants. Si vous êtes malin, vous pouvez les trouver dans tous les rangs et à tous les niveaux de l’entreprise et de la société.

2. Les Experts de la Spirale vivent et travaillent au sein de flux et de systèmes naturels

Les Experts de la Spirale acceptent les flux inhérents aux emplois du temps gérés par le chaos et ceux gérés par l’ordre. Ces dynamiques génèrent des saisons de stabilité et des périodes de changement et de transformation. Comprenant cela, l’Expert de la Spirale affiche un sens de la patience et savent instinctivement que “les gens ne peuvent pas être avant qu’ils ne soient”. Ils font preuve d’une grande disponibilité à quitter les situations pour lesquelles le moment n’est pas encore venu ou celles où ils ne ne sont pas la bonne personne pour faire une différence. Ils savent quand il faut laisser à la nature le soin de suivre son chemin et quand il faut prendre les choses en main. Ils sont sensibles aux effets en aval dus aux interventions en amont et disposent une capacité troublante à déceler la première trace d’une nouvelle tendance parce qu’ils ont la capacité d’apprendre beaucoup à partir de peu. Dans le processus, ils décèlent les attirances sous-jacentes qui influent sur les connexions et les alignements mémétiques à la surface.

3. Le but ultime d’un Expert de la Spirale est que la Spirale reste saine

Les Experts de la Spirale sont principalement des ingénieurs qui s’orientent au flux d’énergie, de ressources et de mécanismes de défense le long de l’ensemble de la Spirale. Ces Experts ont une prise de conscience verticale de multiples valmèmes qui leur permettent de reconnaître des couches stratifiées et de ressentir les besoins de plusieurs niveaux d’existence à côté de leurs propres zones de confort.

  • Ils peuvent “voir” au travers des distorsions des niveaux de surface, miroirs et écrans de fumée, dans les piles de valmèmes d’individus, d’organisations et de spirales d’entreprises.
  • Ce sont les sages-femmes qui président lors de la naissance de nouveaux valmèmes ou la renaissance d’un ancien valmème qui est atrophié et qui a besoin d’être rajeuni pour maintenir la Spirale en bonne santé.
  • Ils sont souvent médiateurs entre deux valmèmes en conflit en se focalisant sur les solutions gagnant-gagnant-gagnant – avec la puissance du Troisième Gagnant – à savoir la santé de la Spirale.
  • Ils scrutent les valmèmes à la recherche de pathologies qui mettent en danger le reste de la Spirale. Ceci inclut des forces comme les incursions de prédation comme les impitoyables ROUGE, les virulents fanatiques de BLEU, ou les excès du pragmatisme matérialiste qui ressortent d’ORANGE.

Pendant qu’ils scrutent leur environnement, les Experts de la Spirale se reposent sur deux principes. D’abord, ils essayent d’assister chaque valmème à se développer Horizontalement et à rester dans une condition saine de telle sorte qu’il puisse ajouter sa part à la santé de la Spirale. Ensuite, ils essayent de maintenir la Spirale Ouverte Verticalement de telle sorte que de nouveaux valmèmes puissent s’éveiller et Obliquement de telle sorte que les existants puissent s’adapter comme les Conditions de Vie le dictent.

Cette sorte de morcellement de valmèmes, d’interventions et d’alignements se fait à un niveau que seuls les Experts de la Spirale peuvent détecter; néanmoins, leurs impacts sont visibles pour chacun. De même qu’un chiropraticien répare les liaisons entre les os, les Experts de la Spirale sont adeptes du “nettoyage” et de l’ajustement des valmèmes sur l’arrête de la Spirale Dynamique. Lorsque les valmèmes sont équilibrés et que la Spirale est Ouverte, les individus se retrouvent ensemble, les entreprises travaillent à nouveau de manière efficace, et les communautés sont à nouveau saines.

4. Les Experts de la Spirale interagissent aisément avec de nombreux mondes conceptuels

Les Experts de la Spirale respectent l’intégrité et l’importance de chacun des valmèmes. Comme les Experts mythiques des temps anciens, ils peuvent changer de forme et d’apparence. L’auto-contrôle leur permet de réduire leurs propres priorités et préjugés pour entrer dans les fréquences psychologiques de différents valmèmes. Ils porteront un costume trois pièces ou un tailleur Chanel ou un vieux jeans et un t-shirt militant selon ce qui est approprié. Ils peuvent célébrer différentes cultures et partager les expériences sans appliquer de jugement. Les bons Experts de la Spirale peuvent parler en multiples langues de valmèmes – couramment BLEU, ORANGE avec plein d’entrain et ROUGE – comme un natif.

Les Experts de la Spirale sont libres de se faire assister par des Experts des valmèmes et des Experts du Changement s’ils sont plus aptes à régler une situation donnée. Ils tirent leur satisfaction de la résolution d’un problème difficile ou de l’alignement de systèmes de manière naturelle, non pas nécessairement d’une influence de haut niveau et du contrôle reconnu.

Voici donc les 4 premiers points sur 7 qui décrivent pourquoi je suis écartée de leur vie par tant de gens autour de moi et que j’ai tellement de mal à construire des relations sociales dignes de porter ce nom.

Sonia J. Fath

18-ORANGE et le surplus de malheurs

ORANGE est le valmème dominant en Occident. Sa caractéristique c’est d’exprimer le soi de manière calculée et de façon à ne pas déclencher l’agressivité des autres. Ceci lorsque le valmème ORANGE fonctionne bien. Mais chez les gens de nos jours, les valeurs négatives d’ORANGE sont dominantes.

Clare Graves a identifié des expressions saines et malsaines dans chacun des valmèmes. Voici les expressions malsaines d’ORANGE.

  • Croissance à n’importe quel prix
  • Joue toujours la “balle dure”
  • Les travailleurs sont des “ressources”
  • Scientisme
  • Viole l’éthique pour gagner; cupide, égocentrique
  • Manipule les gens pour son propre succès
  • Pensée matérialiste, à court terme
  • Gestion de l’image

ORANGE était le valmème dans lequel j’agissais et vivais au début de ma vie professionnelle et notamment sans doute lorsque je suis devenue profession libérale, mais au moins j’utilisais les côtés sains de Orange, car avec une éthique de la vie dans le cœur, ce n’est pas possible autrement. Selon le premier livre en français que j’ai lu sur la Spirale Dynamique, la sociogenèse d’ORANGE est la mieux connue de toute, car d’une terrifiante actualité. Elle participe grandement à la maladie de la Spirale et les Magiciens de la Spirale sont en quelque sorte les docteurs qui doivent essayer de guérir le malade.

Le niveau ORANGE manque d’humanité, il est égoïste et dur et glorifie la loi du plus fort dans ses aspects les plus impitoyables. Par contre, au contraire de ROUGE qui est impulsif, ORANGE développe ses stratégies de domination. Il vit déjà dans un monde plus complexe et peut donc utiliser les expériences du passé et les compétences acquises pour prévoir les réactions des autres et agir en conséquence afin de tirer le maximum de profits de ses affaires et le minimum d’inconvénients. Les problèmes qu’ont les autres en raison de ces agissements, il ne s’en préoccupe pas. Un exemple typique sont les actionnaires qui se réjouissent de l’augmentation du cours de leurs actions basée uniquement sur le licenciement de centaines de personnes! ORANGE est extrêmement matérialiste et raisonne toujours en termes de retour sur investissements, dans tous les domaines de son existence, vie privée incluse.

ORANGE est profondément optimiste. Le monde est plein d’opportunités, et chacun peut en profiter s’il est prêt à fournir l’effort nécessaire. Pour cela, il faut se lancer à fond dans les compétitions de l’existence. Le plus énergique, le plus habile, le plus flexible, celui qui a su prendre le plus de risques calculés gagne. C’est une autre ressemblance avec ROUGE que ces références permanentes, aux gagnants et aux perdants et que ce vocabulaire guerrier si fréquent à ce niveau d’existence. La guerre s’est simplement déplacée des champs de bataille au monde économique, même si ORANGE n’hésite pas à s’engager dans un conflit physique quand il s’agit de développer son confort matériel, de protéger ses biens, d’assurer son approvisionnement en matière première etc.

Le développement d’ORANGE s’est réalisé en trois étapes. D’abord sur le plan intellectuel, le valmème apparaît il y a environ six cents ans au moment de la Renaissance, il se glisse ensuite dans la vie économique à partir de la révolution industrielle et aujourd’hui, à partir de la fin des années 1960, il est le niveau d’existence dominant en France.

Centrale nucléaireORANGE est très orientée progrès et croissance. Il ne voit aucune contradiction à construire des centrales nucléaires dont elle ne sait pas traiter les déchets qui ont une durée de vie de plusieurs milliers d’années. Il est persuadé que l’on trouvera toujours des moyens de résoudre les problèmes. Il est littéralement aveuglé par le progrès scientifique qu’il considère comme une loi naturelle. Sans progrès, point de salut!

Dans cette recherche de la satisfaction matérielle et cette course en avant vers le toujours plus, l’individu dominé par ORANGE ne compte que sur lui-même. Les autres ne sont plus des prédateurs comme en ROUGE, ils sont des concurrents. Il s’agit donc d’être indépendant, autonome et compétitif. L’intérêt personnel est la valeur numéro un, et tout est permis en son nom.”

Mais où sont donc les côtés positifs d’ORANGE? Puisque chaque niveau d’existence a des côtés sains et malsains, ORANGE ne peut pas faire exception! Voici donc les huit communément retenus. 

  1. “Empowerment”, excellence
  2. Conduit la nouveauté et l’amélioration
  3. Pragmatique, utilise la pensée scientifique
  4. Méritocratie
  5. Joue par les règles
  6. Flexible, change dès que nécessaire pour obtenir le succès
  7. Adore la compétition
  8. L’individu est reconnu.

Pour le premier, je peux l’accepter, pas de problème, le numéro 2 également et même le 3, sauf quand la science domine tout.

Avec le numéro 4, j’ai mes premiers problèmes, à savoir que le mérite ne peut jouer un rôle que pour ceux qui ont le potentiel de faire des efforts pour obtenir le mérite.

Mais je me rends compte que je juge à partir d’un valmème situé plus haut et que mon coach nous a répété plusieurs fois qu’il fallait sortir de son valmème dominant pour aller épouser en quelque sorte le valmème de l’autre pour le comprendre. Donc la ligne 4 et les autres ne posent plus de problème! Car ce problème initial se répète bien évidemment pour les autres points tels que jouer par les règles. C’est sain, vu du valmème ORANGE, mais vu d’un valmème VERT ou JAUNE, on se rend compte que les règles sont faites par une classe dominante pour une classe dominante au détriment d’une classe exploitée, ce qui ne peut être sain pour une Spirale Dynamique saine.

Le point 6, la flexibilité, revient au valmème JAUNE et demande une capacité d’adaptation, oui, c’est une qualité saine.

Pour ce qui est de la compétition, je crois qu’elle est inévitable, elle est en quelque sorte inscrite dans nos gênes. Par contre, il faut la limiter, la laisser intervenir là où elle évite la formation de cartels et la retirer de l’économie qui se dit solidaire en France mais qui ne l’est nullement. Mais encore une fois, du point de vue d’ORANGE, elle permet d’éliminer les plus faibles qui n’ont pas les mêmes droits que les autres et par conséquent doivent assumer leur faiblesse! Ce n’est pas vraiment sain, car dans une Spirale saine, tous les hommes sont heureux, pas seulement une poignée.

Pour finir, le point 8 “l’individu est reconnu”. Le valmème ORANGE est un valmème centré sur le MOI par rapport au précédent (BLEU) et au suivant (VERT) qui sont centrés sur le NOUS. C’est le premier niveau d’existence où le Moi est si important. C’est positif et sain pour ORANGE, vu d’autres niveaux d’existence il est inconcevable qu’un seul Bill Gates puisse avoir un patrimoine qui pourrait faire vivre très bien des centaines de milliers de personnes, même s’il en a distribué la moitié. Du reste qui vérifie si c’est bien la moitié?

17-Pourquoi il y a des guerres sociales partout

Une guerre sociale est, au contraire d’une guerre militaire ou économique pendant laquelle les pays s’affrontent au moyen de leurs populations et des armes pour dominer l’autre, une guerre entre deux personnes où l’égo de l’un veut dominer l’autre, parfois même sans que l’attaquant s’en rende compte. Dans les guerres militaires, il y a un grand nombre de morts et blessés, dans les guerres sociales également. J’irais même jusqu’à dire que les guerres sociales ont fait et font plus de morts que les guerres militaires.

L’origine des guerres sociales réside dans les valeurs des personnes, comment elles pensent le monde, la vie, les relations sociales. Le graphique ci-dessous montre, en fonction du modèle de la Spirale Dynamique, où sont positionnées les régions du monde et leurs populations, vu de manière globale. Individuellement, cela peut être différent. Dans chaque bande de couleur, il y a des gens qui pensent différemment, qui voient le monde et leur environnement avec d’autres yeux, qui réagissent à d’autres choses et qui sont motivés par des idées différentes. C’est ainsi que la réaction de Zinedine Zidane qui, en 2006, porte un coup de tête au thorax d’un joueur italien qui aurait insulté sa mère est nettement centrée en Rouge, tout comme celle du joueur italien si tant est qu’elle est véridique, alors qu’un joueur centré en Jaune n’aurait jamais eu l’idée ni même de penser une telle stupidité qui consiste à insulter la mère de quelqu’un parce que quelque chose nous déplait, du moins j’ose espérer que cela soit possible dans un cerveau masculin de nos jours, bien que j’aie parfois du mal à imaginer que les hommes puissent jamais sortir totalement de leur violence et vulgarité qui semblent si souvent innées. C’est pour cela qu’il faut construire des lieux de protection comme des havres de paix pour y vivre tranquille.

Table des matières

La courbe pour l’Europe montre qu’elle est centrée en Orange/Vert, c’est sans doute l’influence des pays nordiques. Selon mes lectures, la France est dans le Bleu/Orange. Donc, jusqu’à preuve du contraire, tous ceux que je connais, tous ceux qui m’entourent, ma famille, mes connaissances et amis, tous ceux que je rencontre sur Internet ou ailleurs, sont centrés dans le Bleu/Orange. Comme les études ont montré que je suis centrée dans le Vert/Jaune/Turquoise, on imagine aisément que je suis en conflit permanent avec mon environnement d’autant plus que les côtés malsains de Bleu et Orange sont particulièrement prononcés et si nécessaire, je sais aussi mettre en avant des côtés malsains de mes valmèmes guide tels que l’autocratie démesurée. Nous sommes donc bien en présence d’un choc des cultures.

Et pour les individus, les empilements de valmèmes sont comme l’ADN psycho-sociale de chaque personne. Les personnes qui ont évolué jusqu’à Turquoise ont intégré tous les valmèmes précédents qui ne disparaissent d’ailleurs pas quand on passe d’un valmème à un autre. Ils existent bel et bien, mais à des degrés divers et dans des situations diverses. Dans l’image ci-dessous, les couleurs sont un peu faussées, mais on peut tout de même reconnaître que ceux de gauche sont du Premier Plateau et montrent Rouge/Bleu/Orange et ceux de droite font partie du Plateau de l’Être et ont une palette plus grande Rouge/Bleu/Orange/Vert/Jaune. Les tests effectués ont révélé que je correspondrais plutôt à la pile 4, mais bien plus sont encore possibles.

Table des matières

Et bien que la guerre sociale contre moi se poursuit, je continue ma Carrière de Vie et ma formation en Spirale Dynamique. – Sonia

16-Les dynamiques du leadership

Pour être un bon leader, il ne faut pas uniquement se reposer sur le Premier Plateau de la Spirale, mais sur son ensemble, donc englober également ce que nous savons déjà du Second Plateau, celui de l’Être et non plus de l’avoir et qui commence avec le valmème JAUNE. Une commentatrice américaine désigne notre époque comme celle de l’incertitude, car nous sommes à la fin d’un monde, d’un ancien ordre qui ne fonctionne plus tel qu’il a été conçu car les temps ont changé, mais le modèle est resté le même.

Concevoir un « nouvel ordre » avec les pensées qui ont façonné l’ancien, celles du Premier Plateau de la Spirale est donc une absurdité. Mais nos dirigeants ne sont pas à une absurdité près pour se servir d’abord. Leur “nouvel ordre mondial” est emprunt d’égoïsme, d’exploitation des pauvres, de destruction de la planète. Nos dirigeants ne savent plus gérer des pays avec des populations aussi grandes qu’en Allemagne et en France. Et la société civile qui a pour mission de surveiller ce que fait le gouvernement, dort de son sommeil le plus profond.

Mais même sous une chape de plomb, tout le monde ne peut pas se résigner à dormir, car ce que nous observons est bien trop grave. Nous sommes au bord d’un immense gouffre ou d’un saut entre le VERT du Premier Plateau et le JAUNE du Second Plateau. Ce n’est pas simplement un passage entre un valmème et un autre, c’est une avancée majeure dans la pensée humaine. Nous faisons l’expérience simultanée d’actions, de réactions, de contre-actions et de conflits entre différents valmèmes, mais aussi au sein d’eux. Ces conditions difficiles de toutes parts provoquent des changements de la Variation 7, et si nous voulons éviter la catastrophe, de nouveaux alliages de leadership doivent être forgés dans le creuset social et technologique pour l’économie, la religion, l’éducation et la politique. Les personnes qui disposent des esprits et des personnalités pour travailler avec ces niveaux de complexité qui jamais auparavant dans toute notre histoire n’avaient apparu, seront “sculptés” dans ces nouveaux alliages par l’énergie des valmèmes JAUNE et TURQUOISE. Ce sont les Magiciens de la Spirale dont nous aurons l’occasion de reparler.

La stratégie du dauphin

Elle est décrite dans le livre du même nom et représente la stratégie à Lynch Dudleydévelopper pour sauver la planète. L’auteur du livre, Dudley Lynch, a écrit ce livre il y a plus de 20 ans, mais pendant ces 20 ans, les choses n’ont fait qu’empirer parce que les carpes et les requins, qui complètent le trio des comportements humains en société n’ont pas évolué pour devenir des dauphins. Je trouve ce livre tellement passionnant que je ne peux m’empêcher de recopier intégralement un paragraphe très important.

“Le requin — comme les médias appellent souvent le ‘prédateur’ du monde des affaires –, quand il recourt à la stratégie de la mainmise, a gros à gagner pour ce qui est du pouvoir, de l’influence et du contrôle, mais temporairement. En fait, l’espérance de vie du requin n’est pas plus longue que celle de la carpe, fait largement ignoré dans le monde des affaires. Le stock de victimes faciles — carpes et autres requins — finit toujours par diminuer. Et parce que la liste des ennemis s’allonge toujours, que les adversaires deviennent plus avisés et plus rusés, et que le stock de victimes faciles se réduit, cette stratégie finit généralement par s’effondrer, ce qui élimine toute chance de survie, et par être remplacée par les deux stratégies restantes: celle du Lynch Dudley-La stratégie du dauphinCompromis et celle de la Percée. Si ce phénomène n’est pas plus largement reconnu qu’il ne l’est, c’est parce que le stock de requins humains semble inépuisable. Il y a toujours des requins qui mènent leur combat sanglant dans l’eau, mais les chances de survie que le requin a individuellement sont dangereusement faibles. Ceux qui en réchappent le font parce qu’ils ont assez de jugeote pour migrer vers la stratégie du Compromis. N’étant pas arrivé à battre l’adversaire, le requin va se joindre à lui.”

Pour la suite, il est nécessaire d’acheter le livre, car le mien est dans des cartons en attente de déménagement, depuis des années!

15-Message de feu Clare Graves

“Je ne dis pas dans cette conception du comportement adulte qu’une manière d’être, qu’une forme d’existence humaine est inévitablement et dans toutes les circonstances supérieure ou meilleure qu’une autre forme d’existence humaine, qu’une autre manière d’être.

Clare-GravesCe que je dis, c’est que lorsqu’une manière d’être est plus adaptée aux réalités de l’existence, alors c’est la meilleure manière de vivre pour ces réalités là.

Et ce que je dis c’est que lorsqu’une forme d’existence cesse de fonctionner pour les réalités de l’existence, alors une autre forme, qu’elle soit plus haut ou plus bas dans la hiérarchie, est une meilleure manière de vivre.

Je suggère, néanmoins, et je crois très profondément que c’est ainsi, que pour le bien-être global de toute existence humaine sur terre, à la longue, des niveaux supérieurs sont meilleurs que des niveaux inférieurs et que le bien premier de toute personne gouvernant des sociétés devrait être de promouvoir l’évolution humaine vers le haut des niveaux d’existence.” ((Ce n’est pas ce que fait André Lobstein, maire de ma commune, ni Roland Ries, maire de Strasbourg, ni le maire de Paris d’ailleurs. Qu’attendons-nous pour les former?))

Clare W. Graves

In English

I am not saying in this conception of adult behavior that one style of being, one form of human existence is inevitably and in all circumstances superior to or better than another form of human existence, another style of being.

What I am saying is that when one form of being is more congruent with the realities of existence, then it is the better of living for those realities.

And what I am saying is that when one form of existence ceases to be functional for the realities of existence then some other form, either higher or lower in the hierarchy, is the better style of living.

I do suggest, however, and this I deeply believe is so, that for the overall welfare total man’s existence in this world, over the long run of time, higher levels are better than lower levels and that the prime good of any society’s governing figures should be to promote human movement up the levels of human existence.

14-Vivre dans le piège Gamma

Dans le texte sur les états du changement, nous avons vu qu’ils vont de Alpha à Bêta, Gamma, Delta, puis à nouveau Alpha. En ce qui me concerne, le monde autour de moi et les gens qui ont croisé mon chemin m’ont conduite au stade Gamma qui est fortement présent chez moi selon l’analyse néo-zélandaise.

Le piège Gamma selon le livre

ColèreUn état de colère, de manque d’espoir et de révolution. Si les choses vont suffisamment mal, l’entité (organisation ou personne) descend de Bêta à Gamma. Et là, on est fait comme un rat en raison de barrières qui semblent infranchissables. La pensée de déni et brumeuse habituelle en Bêta fait place à une dure réalité. Il y a en Gamma une vision claire de comment sont les choses que l’on considère mauvaises, que la perception soit correcte ou pas ((ce qui est correct change à chaque valmème)), Gamma produit un vrai sens pour savoir ce qui n’a pas marché et pourquoi ((pour soi et uniquement pour soi)).

Avant le piège profond, on a une option de réforme que d’autres doivent voir. Mais plus que souvent, le passage aux 100% Gamma ne peut pas être évité. Arrivé à cet état, l’option de réforme est toujours présente et offre un contournement du piège pour ceux qui sont assez rapides ((ou soutenus)) pour en prendre le chemin. Si la plupart des 6 conditions sont remplies et le reste l’est pratiquement, les individus peuvent prendre leur vie en main et contourner les profondeurs de Gamma. Les entreprises peuvent reconnaître les dangers qui s’annoncent et faire quelque chose avant l’effondrement. Des sociétés entières peuvent se transformer avant que les infrastructures ne deviennent irréparables, et que l’usine à civilisation aille au-delà du rafistolage.

Mais voir l’option de réforme requiert en général que quelqu’un vous ramène vers le bas et vous le montre. En fait, prendre le chemin de la réforme requiert une volonté de pro-agir plutôt que de réagir, un engagement sincère à prendre quelques risques et d’avoir l’énergie de se détourner d’un chemin glissant et d’avancer à travers champs. La plupart des gens attendent que le prochain pont soit construit, et alors il est trop tard, car ils tombent dans le piège Gamma.

((Mon pont, ce sont les relations humaines que je peux tisser avec d’autres. En France, plus précisément en Alsace, les gens mènent une guerre sociale contre moi, je vis dans l’exclusion pour délit de conscience. Je n’ai pas le droit de dire ce que me dicte ma conscience, ma pensée si je veux être acceptée. C’est absurde et j’en suis bien consciente.))

Un Gamma profond est une période très difficile car une partie de la perception est que l’intéressé n’a pratiquement aucun pouvoir pour changer les choses. ((Je suis dans cette situation, mais les “nassaras”, les blancs comme on dit au Burkina, n’en ont que faire.)) Souvent le système de valmèmes est lui-même la barrière. La personne sait trop pour son propre bien. ((Ce problème est bien le mien, alors je fais quoi, je coupe un quart de ma cervelle pour savoir moins???))

Les émotions qu’occasionnent les frustrations et la confusion de Bêta libèrent une colère profonde et de l’hostilité en Gamma. Même revenir au passé n’a plus de sens. Imaginez-vous dans le coffre d’une voiture, impossible de vous libérer. Personne ne peut entendre vos cris désespérés pour de l’aide. Plus d’espace pour respirer. Pouvez-vous ressentir la panique, la peur? Vous vivez sur des montagnes russes émotionnelles. Il y a des tentatives effrénées d’en sortir, de trouver de simples moments de paix dans un monde chaotique et chancelant. La patience de Bêta du “attendons, nous verrons bien” ou “espérons que les choses se passent bien” est remplacée par des demandes impatientes d’actions et des actions maintenant, tout de suite. Il n’y a plus rien à perdre.

Une fois que des systèmes entrent en phase Gamma sans le remarquer, ils se sont éloignés du vieux chemin Alpha vers le bien-être. ((Ce sont les autres, les égoïstes, ceux qui m’ont abandonnée, qui m’ont fait entrer dans la phase Gamma. La culture de l’ego est contraire à ma culture tournée vers autrui)). On ne peut plus aller en arrière, mais on ne peut pas non plus avancer. C’est ainsi dans le piège Gamma. On peut le déceler chez les individus qui régressent sur la Spirale, cherchant désespérément le chemin vers le nirvana. Des organisations et des sociétés entières peuvent, elles-aussi, se trouver en chute libre, ne sachant pas si elles vont survivre demain. A chaque tournant, elles sont bloquées. Les options de Bêta n’existent plus. Le coffre de voiture a été fermé avec violence.

Toute l’énergie disponible est concentrée pour exister au jour le jour. La nuit apporte des moments de réflexion et de désespoir. L’aube n’éveille que des instincts de survie primitifs – fuir ou se battre. Mais quel bonheur y a-t-il pour une mouche de voler en plein dans une flamme? ((Tout à fait ma question. Quel bonheur aurais-je à soutenir un SYSTEME totalement absurde? Aucun, absolument aucun, une frustration sans fin. Mon plaisir, c’est d’être du côté des alternatives. Et depuis le changement de paradigme de 2012, je travaille avec des Américains à ma pure et pleine liberté de ce système d’abrutis.))

Quel en est le sens? Oublier le futur? Au diable le passé? Les autres n’ont qu’à s’occuper d’eux-mêmes? ((Je n’arrive pas à raisonner ainsi. Même dans l’exclusion depuis 15 ans, ma pensée va d’abord aux plus faibles.)) La souffrance pénètre dans la profondeur de l’âme. ((Je pense que les blancs sont déjà en grande partie déshumanisés, qu’ils ne ressentent plus rien et qu’ils sont capables de vous répondre “je n’ai pas à m’occuper de tes problèmes” alors qu’ils sont directement à l’origine d’une grande partie de ces problèmes)). Le loup est à la porte. Si vous avez vécu une partie de votre vie de manière douloureuse et néfaste, vous y avez été, dans ce piège Gamma. Si vous percevez les tons de langueur triste de la musique Country et Western, les guitares furieuses du Grunge ou si vous sentez l’espoir plein de souffrance du Blues, vous comprendrez le piège Gamma. Si vous êtes chanceux, vous n’avez pas longtemps à rester pris dans ce déluge émotionnel, les vents du changement vous portent. Si vous êtes malchanceux, le piège Gamma peut devenir un style de vie.

Se confronter aux barrières de Gamma

Gamma produit un assaut sur les barrières1. Les barrières sont toutes de diverses tailles, formes et niveau d’intensité. Peu importe si elles sont réelles ou imaginaires. Nos actions ressortiront nécessairement de ces perceptions. Certains murs existent à l’extérieur de nous, tel le manque d’accès à l’éducation, des opportunités de travail rémunéré limitées, des barrières raciales, sexuelles, ethniques ou nationalistes, des pièges de relation ou de mariage et des structures autoritaires de contrôle despotique.

Il y a aussi les blocages internes tels les blessures et griefs psychologiques non résolus, même ceux attachés à l’enfance, des doutes personnels, une faible idée de soi et le manque de pouvoir personnel ((quand on fait du social, on construit avec les autres, on a besoin de dons à partir de leurs impôts, on a besoin d’eux. S’ils vous refusent toute aide, on ne peut rien construire, on n’a aucun pouvoir)), une culpabilité en raison d’erreurs passées et de trahisons et nos talents et intelligences limitées, ils constituent tous des barrières. Gamma est une période où l’on veut s’échapper, fuir, foncer et être libéré des liens qui nous serrent la gorge. Regardez comme un ami traverse sa crise des 40 ans ou se bat dans un divorce et vous pourrez souvent sentir la nature erratique de Gamma.

Lorsque confronté à des barrières puissantes et omniprésentes, chacun des valmèmes répondra à sa façon. Étant donné que Gamma est rarement du pur plaisir, anticipez le côté noir ou l’expression malsaine du système lors de la descente rapide. Lorsque Vert rencontre les barrières, il descendra dans une posture rigide, politiquement correcte, questionnant avec arrogance les motifs de tous les autres. Lorsque Jaune rencontre des barrières, il va évaluer la scène et partir ou non après une analyse pour voir si les cartes parlent contre les actions positives.

Si les barrières sont suffisamment profondes, vous verrez la descente vers les niveaux précédents sur la Spirale. Bleu vers Rouge, Rouge vers Violet, Vert vers Orange. Les régressions sont difficiles au maximum. Le piège Gamma s’étend des comportements psychopathologiques plutôt que névrotiques, allant des formes d’auto-destruction (actes sauvages et fous et même le suicide) aux actes morbides et antisociaux (crimes, attaques personnelles vicieuses, homicides et terrorisme). Des émeutes éclatent, des bureaux de poste sont attaqués, et des avions sont abattus à l’aide de bombes lancées par des gens pris dans le piège Gamma.

Malgré l’inconfort qu’il cause pour celui ou celle qui le vit et pour son entourage si elle en a un, le creux Gamma semble inévitable. Il en est même bénéfique en ce qu’il donne la certitude que la seule solution est bien le passage au niveau suivant. Toutefois, un accompagnement approprié ((je ne l’ai jamais eu, au contraire c’est moi qui en accompagnais d’autres)) par des parents, des managers, des coaches, des thérapeutes, des travailleurs sociaux ou des hommes politiques permet de le rendre moins intense et plus court. ((Et maintenant que c’est moi qui ai besoin d’aide, je n’en trouve pas.

————–

1 Obstacles

Une fois le point de départ, la raison du départ et la destination connus, encore faut-il repérer les obstacles qui sont sur le chemin et savoir les lever. Ces barrières peuvent être éliminées, contournées, neutralisées, ou parfois ignorées. Bien sûr, certains des obstacles sont extérieurs, dus aux circonstances ou aux autres personnes. D’autres sont intérieurs et causés par des événements de la vie, des croyances, des peurs. La tentation est grande de se focaliser sur les premiers alors que les seconds sont souvent ceux qui empêchent le plus l’évolution. ((Chez moi, ce ne sont pas les obstacles intérieurs, mais bien extérieurs qui empêchent l’évolution.))

13-Expressions saines et malsaines

L’étude de la Spirale Dynamique nous montre que chaque valmème a des côtés positifs et des côtés négatifs, des expressions saines et malsaines qui sont souvent la base de nombreux conflits. Il y a donc de bonnes et de mauvaises choses dans chaque niveau d’existence, il y a même du bon dans le terrible ROUGE, ou le BLEU et ORANGE dont les côtés négatifs sont si dominants dans le monde.

Un profil, une sorte de bilan personnel, fait à un moment de ma vie, comme le bilan d’une entreprise, a révélé que mon valmème dominant est le Vert, sans doute dans les valeurs de surface. Dans les valeurs profondes, je me sens plus avancée, mais la question n’est pas là. Je devais regarder de plus près certains côtés négatifs et positifs des valmèmes, pour voir si je m’y reconnais. D’ailleurs, il ne faut jamais oublier que ces positionnements sont des moments de notre vie. Tout comme le bilan d’une entreprise, le lendemain, si on le refaisait, tout pourrait avoir changé.

POURPRE

En POURPRE, c’est l’Esprit de clan (une phase de Nous) qui domine. Il s’agit d’une société dirigée par des aînés, des chamans ou un chef. C’est la personne qui prend les décisions. Les rôles sont distribués par les relations familiales, l’âge, le sexe et les forces. Les méthodes tribales sont sacrées et doivent être observées avec rigidité. Pour survivre, il faut obéir aux chefs. Il y a des bons et mauvais côtés dans l’esprit de clan.

Expressions saines

  • Chance accrue de survivre, sécurité
  • Participation directe
  • Liens internes socio-émotionnels forts
  • Respect envers les anciens et les ancêtres
  • Rites de passage augmentant la solidarité

Expressions malsaines

  • Les gens de l’extérieur ne sont pas considérés comme des “gens”, ils sont de “catégorie” inférieure
  • Le valmème est vulnérable aux influences extérieures
  • Il ne s’adapte pas rapidement
  • Les animosités sont durables
  • Népotisme, discrimination, préjudice et racisme.

ROUGE

En ROUGE, c’est l’esprit individuel (une phase du Moi) qui domine. Le système de valeurs est « dirigé par le pouvoir ». Le monde est présenté comme une « jungle » ou le plus fort et le plus malicieux survit. Il fonctionne comme un mantra d’Empire et de Pouvoir. Là où il est, les plus forts survivent. Il y a des bons et mauvais côtés dans l’esprit individuel.

Expressions saines

  • Exiger le respect
  • Prendre des responsabilités, des initiatives, agir
  • Faire des choses héroïques, explorer, découvrir
  • Créer du plaisir et de l’aventure
  • Se révolter contre l’oppression
  • Présenter les choses telles qu’elles sont, sans peur, courageusement

Expressions malsaines

  • Bouscule, domine, malmène
  • Est violent face aux personnes vulnérables
  • Prouve constamment qu’il est un “vrai homme” ou une “vraie femme”
  • Intimide, exploite et manipule les gens sans pouvoir
  • Paranoïde, réprime donc et élimine les rivaux
  • Massacre, viole, pille, mutile
  • Ridiculise, use de langage grossier, menace

BLEU

En BLEU, nous sommes à nouveau dans une phase de Nous, c’est l’Esprit de Vérité Ultime qui donne le ton. Le système de valeurs est dirigé par l’Ordre et conduit à une existence ordonnée sous le contrôle de la Vérité Ultime. Il repose sur une ‘Hiérarchie passive’, une ‘Structure rigide’ et une ‘Position de Pouvoir’. Il y a des bons et mauvais côtés dans l’esprit de Vérité Ultime.

Expressions saines

  • Faire son devoir, appelé par quelque chose de plus haut
  • Se sacrifier pour la cause
  • Trouver la joie dans le but et sa signification
  • Établir l’ordre, des règlements et des lois
  • Prendre soin de soi
  • Charité, hospitalité, partage
  • Intégrité, honnêteté

Expressions malsaines

  • Affiche un statut de classe rigide: classe, caste, rang
  • Ne remet pas le pouvoir en question
  • Révèle une pensée polarisée
  • Contrôle, impose ses croyances, censure
  • N’utilise que le ‘livre sacré’
  • Contrôle des pensées, inquisition
  • Est tourné vers le jugement pour condamner
  • Se montre très sérieux, pas de légèreté

ORANGE

En ORANGE, nous sommes dans un niveau d’existence du Moi, c’est l’Esprit commercial. Le système de valeurs est dirigé par le Succès. Il s’agit d’un marché empli de possibilités et d’opportunités. Il s’appuie sur une ‘Hiérarchie active’, une ‘Méritocratie’ (la meilleure personne pour le poste), la ‘Théorie du Management Y’ et une ‘Gestion des Ressources orientée aux tâches’. Il y a des bons et mauvais côtés dans l’esprit commercial.

Expressions saines

  • Adore l’Empowerment, l’excellence
  • Conduit la nouveauté et l’amélioration
  • Se montre pragmatique, utilise la pensée scientifique
  • Favorise la méritocratie
  • Joue par les règles
  • Est flexible, change dès que nécessaire pour obtenir le succès
  • Adore la compétition
  • Reconnaît l’individu

Expressions malsaines

  • Pousse à la croissance à n’importe quel prix
  • Joue toujours la « balle dure »
  • Considère les travailleurs comme des « ressources »
  • Adore le scientisme
  • Viole l’éthique pour gagner; cupide, égocentrique
  • Manipule les gens pour son propre succès
  • Affiche une pensée matérialiste, à court terme
  • Se montre très intéressé par la gestion de l’image

VERT

En VERT, l’Esprit citoyen fait renaître le Nous. Ce système de valeurs est dirigé par l’esprit citoyen, un lieu où l’on expérimente les expériences de la vie. Un ‘Réseau social’ avec des organisations d’égaux pour le bénéfice mutuel qui s’intéressent peu au statut et aux privilèges et favorisent la théorie de la gestion. Il y a des bons et mauvais côtés dans l’esprit citoyen.

Expressions saines

  • Importante communication, adhésion, confiance
  • Sensible, responsable
  • Inclut la diversité
  • Construit des relations
  • Unité non sectaire, tolérance
  • Communitarisme, égalitaire, englobant
  • Orienté à l’équipe
  • Utilise le processus du consensus

Expressions malsaines

  • Les gens ont uniquement de la valeur
  • Le sentiment est plus important que la réflexion
  • Grand besoin d’être connecté
  • Permissivité
  • Exclure le jugement
  • Dogme du vert
  • Anti-hiérarchie
  • S’associe à ROUGE pour fragiliser BLEU/ORANGE
  • Procès sans fin

JAUNE (GT) Esprit de système (Moi)

Ce système de valeurs est poussé par « l’esprit système », un système naturel et chaotique assemblé par des différences et du changement. Les processus sont des structures conformément à des tâches et des projets centrés autour de dirigeants fonctionnels changeants allant jusqu’à la personne compétente qui prend les décisions. Il y a des bons et des mauvais points dans l’esprit de système.

Expressions saines

  • Objectif: santé de tous les systèmes de valeur
  • Embrasse les valeurs de tous les chemins
  • Comprend le processus de l’évolution
  • Comprend l’autorité comme contextuelle
  • Vision dirigée
  • Design simple, naturel
  • Résout des problèmes intégrés complexes: 3 gagne (win-win-win)

Expressions malsaines

  • Impatience avec les détails et le superflu
  • Froid et impitoyable
  • Impatient, abrupt
  • Retrait si manque d’intérêt
  • Analyse paralyse
  • Arrogant “sait tout”
  • Extrêmement complexe

TURQUOISE (HU) Esprit de clan global (Nous)

Il est suggéré que ce système de valeurs a l’aptitude de synthétiser et de gérer un système en équilibre de forces imbriquées. Il voit le tout et fonctionne comme une entité organique. Il a l’aptitude de voir à l’intérieur comme à l’extérieur. Le changement fait partie de l’ADN de l’organisation, avec de la flexibilité et une éthique face à l’approche à la survie et à la vie. Il y a des bons et des mauvais points dans l’esprit de clan global.

Expressions saines

  • Objectif: le bien-être des gens, centré sur le monde
  • Harmoniser les systèmes sociaux
  • Travail en réseau sur toute la hauteur de la Spirale
  • Le Moi est conscient, le tout est spirituel
  • Vue Gaïa: la terre est un seul écosystème
  • Révérence et respect de l’ordre cosmique

Expressions malsaines

  • Crée des groupes tribaux rivaux globaux ou des groupes religieux
  • Évite les relations où les autres dominent
  • Excessivement mystique et déconnecté du monde réel
  • Perd la vue de la vision globale
  • Séduit par le statut et le pouvoir dans des forums globaux

CORAIL

Le niveau d’existence Corail n’est pas encore étudié, mais j’aimerais bien y apporter mes propres idées. Nous savons déjà qu’il sera centré sur le Moi. Et qu’il aura des côtés sains et d’autres malsains, car nous sommes toujours encore dans le monde de la dualité. Serait-ce peut-être un esprit de lien planétaire?

Expressions saines

  • Partage d’informations, de richesses, de travail, de temps social, de revenus
  • Mettre sa vie au service d’une cause noble, du bien commun

Expressions malsaines

Sera complété au fur et à mesure des idées qui surgissent.

12-L’ego est une arme meurtrière pour la conscience

Mon égo est pratiquement totalement cerné par ma conscience qui le remet à sa place dès qu’il aurait tendance à demander ce qu’il veut.  En fait, c’est ce que j’aime à croire, mais j’aimerais bien l’expérimenter dans une vie normale, ce qui n’est pas la mienne actuellement. Je ne suis plus dans le Paraître, mais dans l’Être. Je ne suis dans le Paraître que lorsque je dois redescendre les escaliers pour me mettre au niveau de ceux qui sont encore dans le Paraître et composer avec leur égo. Et c’est parce que je me reconnais totalement dans ce qu’a écrit Andrew Cohen - 57 ans en 2013Andrew Cohen dans son magazine “Eveil et Evolution” numéro 1 de 2004 que je le publie ici.

“Tout le monde veut être éveillé mais personne ne veut changer. Au fil des ans, j’ai pu lire cette simple et décourageante vérité dans le regard d’innombrables chercheurs. “Je veux réellement être éveillé”, insistent-ils. Je leur demande alors: “Êtes-VOUS prêt à CHANGER maintenant?” “Comment?”, répondent-ils inévitablement surpris, voire légèrement abasourdis. Et je répète: “Êtes-vous prêt à CHANGER maintenant?” Il s’ensuit toujours un moment d’ambiguïté étrange et surréaliste, de confusion et de recul. “Mais je croyais que vous vouliez vous éveiller…” Au cours d’une vie, il est déjà rare que l’impulsion évolutive – ce mystérieux appel vers une liberté sans limite et vers notre potentiel de transformation radicale – émerge dans une conscience sans être retenue par les désirs et les peurs de l’égo séparé. Mais, lorsqu’elle surgit, il est infiniment plus rare encore que la réponse à son appel soit un oui ferme et sans peur: oui et oui, maintenant et pour toujours.

Le prix d’une transformation radicale reste toujours le même: nous devons abandonner nos sentiments de peur et d’attachement. Et, au travers de ce lâcher prise, découvrir une perspective complètement différente de ce que signifie être vivant. Ce sont pourtant ces deux défis – transcender la peur et l’attachement, et vouloir adopter une nouvelle façon de voir – que la plupart des chercheurs trouvent si difficile. Quand l’expérience spirituelle ébranle tout notre être, nous libérant spontanément de la peur et de l’attachement, et ouvrant notre œil intérieur à des niveaux supérieurs de perception, temporairement il n’y a plus rien à lâcher. Provisoirement, nous sommes propulsés hors de notre inconscience, et notre perception de la réalité est complètement modifiée. A ce moment, il semble qu’une réelle transformation a eu lieu – que peut-être nous avons effectivement changé. Mais quand l’état supérieur de conscience commence à s’effacer; quand l’intensité de l’expérience spirituelle baisse au point de nous ramener à la simplicité de la vie; quand finalement nous découvrons que nous n’avons pas tellement changé; c’est alors que se dévoile la profondeur véritable de notre intérêt pour le miracle et le mystère de la révélation qui nous a touchés. En effet, même si désormais nous avons aperçu cette autre rive, jusqu’à quel point souhaitons-nous réellement changer? Sommes-nous prêts à payer le prix d’une transformation permanente qui exige tout de nous?

La plupart du temps, l’expérience spirituelle, le goût de la conscience éveillée, nous donnent simplement un aperçu du possible. En d’autres termes, l’expérience spirituelle est rarement la fin du chemin. Mais si nous sommes sincères dans notre aspiration à une transformation authentique, elle peut être un réel commencement. Le commencement d’une vie complètement différente – une vie libre de peur et d’attachement, informée par une révélation et une inspiration provenant d’une source inconnue, située au-delà du mental. Cependant pour y parvenir, nous devons VOULOIR CHANGER MAINTENANT. Quand? Maintenant. Et maintenant. Et encore maintenant. Pourquoi ? Parce que cette véritable détermination nous conduit à dépasser notre peur et notre attachement, et ce lâcher prise révèle une perspective complètement différente – maintenant, maintenant, et encore maintenant.

La conscience éveillée s’enracine dans le désir de changer. C’est aussi le seul espace en nous tous qui s’épanouit en tant que changement. C’est cela la LIBERTE. La liberté de la conscience éveillée est cette relation avec le processus de vie qui, justement parce qu’elle ne s’attache à rien, semble changer tout le temps. Bien sûr, ce n’est pas le cas. Un être vraiment éveillé ne bouge jamais, installé de manière permanente au-delà du monde du temps et du devenir, d’être la manifestation éclatante d’une créativité passionnée et sans frein, d’être une vraie force d’évolution consciente en action.

Donc, vous le constatez, vouloir changer maintenant, sans crainte et de tout cœur, le désirer réellement maintenant est la porte de la libération de la conscience, la voie de son éveil et, simultanément, c’est l’expression même de cet éveil.”

11-Le changement en cinq étapes

Dans la vie, des changements de valmèmes sont fréquents et pas forcément linéaires, et des allers et retours entre les différentes étapes sont possibles. Et comme nous l’avons vu, un certain nombre de conditions doivent être remplies pour pouvoir changer. Donc, parfois les changements n’aboutissent pas. Le changement classique, si l’on peut dire, suit un certain rythme. La transition d’un valmème dans son état Alpha au valmème suivant dans son état Alpha à lui passe par un point Bêta où le niveau d’existence en cours se révèle inapproprié, puis par un creux Gamma où les anciens systèmes de valeurs sont réactivés et se montrent à leur tour impuissants, et enfin par un saut Delta où il y a prise de conscience et activation du nouveau paradigme.

Mon test auprès d’un institut néo-zélandais a démontré que je me trouve fortement en situation Gamma. Lorsque j’étais en situation Alpha, j’étais stabilisée dans ce niveau d’existence. En Bêta, les textes disent qu’on est confronté à un problème qu’on ne sait pas résoudre avec son valmème actuel. Ensuite vient Gamma, où l’on traverse une crise, ce qui est mon cas. Je n’ai pas vraiment l’impression d’utiliser les anciens systèmes de valeurs, j’essaye juste de survivre dans mon environnement agressif. Arriver en Delta serait mon objectif pour approfondir et mettre en œuvre le changement approprié que j’ai en tête vers un nouveau système de valeurs. C’est donc le chemin que prend le passage de BLEU à ORANGE, de ORANGE à VERT et dans mon cas de TURQUOISE à CORAIL, du moins dans ma tête et dans un domaine précis. Une fois arrivée dans le nouveau valmème, on s’y stabilise, ce qui est alors à nouveau un état Alpha.

L’état Alpha

“Dans l’état Alpha, la personne, l’organisation ou la société est persuadée qu’elle possède la solution aux problèmes de l’existence. Les croyances, les systèmes de pensée et les comportements induits par le valmème en cours sont considérés comme positifs et ne sont pas remis en question.

Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de difficultés ou d’inquiétudes. Des problèmes peuvent exister, plus ou moins graves. Certains vont aboutir à des changements horizontaux considérables, mais consciemment ou inconsciemment, la certitude de s’en sortir est présente. L’état Alpha est un moment de stabilité, mais pas forcément d’immobilisme.

Le point Bêta

Au point Bêta, rien ne va plus! La personne, l’organisation ou la société est confrontée à des problèmes que, confusément elle sait insoluble par le valmème dominant. Le point Bêta peut être le résultat d’un événement cataclysmique. C’est le cas par exemple des attentats du 11 septembre 2001 aux USA qui ont manifesté avec évidence les limitations de la politique étrangère du pays. Le point Bêta peut aussi être le résultat d’une longue maturation qui devient sensible quand un seuil critique est dépassé. Ainsi, la limitation des ressources en matières premières et les problèmes écologiques dus à l’industrialisation existent depuis la fin du XIXe siècle, mais n’étaient pas conscientisés. La publication du rapport Meadows par le club de Rome en 1972 pour que le grand public commence à en être informé était une première réponse. Ce n’est qu’au début du troisième millénaire que l’effet de seuil a été suffisant pour créer le point Bêta.

Le point Bêta n’est pas un moment de compréhension ou d’analyse. Il a souvent une forte tonalité émotionnelle et laisse désemparé et en manque de confiance dans l’avenir. La surprise, la confusion et l’inquiétude l’emportent. Bien sûr, toutes les solutions possibles au sein du niveau d’existence actuel, sont essayées, mais elles ne résolvent rien et aggravent même plutôt le problème: comme le faisait remarquer Paul Watzlawick, “faire plus de la même chose” est une excellente stratégie pour “réussir à échouer”.

Le creux Gamma

Face à la commotion que représente le point Bêta et à l’inutilité de toutes les méthodes connues, le sentiment d’impuissance de désespoir et souvent Colèrede colère grandit. Que faire? Le niveau d’existence n’est pas encore disponible; pire, il n’y a aucun indice de ce qu’il pourrait être. Face à ce vide, la réaction est d’essayer les vieilles recettes. Puisque le valmème dominant ne fonctionne plus, les précédents sont encore disponibles et pourraient apporter la solution: c’est le creux Gamma. Le plus souvent, c’est le niveau d’existence qui précède le système de valeurs actuel qui est utilisé.

Même quand le passage d’un valmème au suivant est le résultat normal de la psychogenèse, il est le plus souvent l’occasion d’un creux Gamma. Par exemple, la plupart des adolescents voient leur désir d’indépendance se heurter au refus des parents qui veulent maintenir leur autorité BLEU. Cela provoque chez eux un retour provisoire en ROUGE donnant l’impression qu’ils vivent une deuxième phase du “non” semblable à celle de leur petite enfance.

Malgré l’inconfort qu’il cause pour celui qui le vit et pour son entourage, le creux Gamma semble inévitable. Il est même bénéfique en ce qui donne la certitude que la seule solution est bien le passage au niveau suivant. Toutefois, un accompagnement approprié par des parents, des managers, des coachs, des thérapeutes, des travailleurs sociaux ou des hommes politiques permet de le rendre moins intense et plus court.

Le saut Delta

Rien ne garantit qu’une personne, une organisation ou une société aille systématiquement au-delà du creux Gamma. Faute d’avoir les capacités cérébrales voulues, d’avoir eu la vue-dedans (insight) ou d’avoir levé les obstacles, elle peut rester durablement dans le valmème qu’elle a ressayé ou retourner à son point de départ.

Le saut Delta est marqué par un éclair de compréhension. Soudainement, la solution est connue et les moyens de l’atteindre sont disponibles. Le nouveau valmème est activé. Le changement est rapide et source d’exaltation.

Il y a parfois de faux sauts Delta où la solution imaginée n’est pas la bonne. Cela provoque un retour dans le creux Gamma.

Le nouvel état Alpha

Peu à peu, la situation se stabilise de nouveau. Le niveau d’existence qui était essayé au saut Delta répond aux attentes. Non seulement, le problème qui avait causé le point Bêta est résolu, mais bien d’autres difficultés s’aplanissent. Le nouveau valmème est donc bien la solution aux problèmes de l’existence et un nouvel équilibre s’installe… jusqu’au prochain point Bêta.

Tout nouveau, tout beau. Bien souvent, le début d’un nouvel état Alpha est propice au développement d’une étude ARRÊTEE. L’effort du changement vertical a été tel qu’il induit le désir qu’il soit le dernier et qu’enfin la solution ultime ait été trouvée.

10-Six conditions sont nécessaires pour évoluer

Dans l’article précédent, nous avons vu qu’il faut avoir une attitude ouverte pour pouvoir changer, mais ce n’est pas la seule condition. Un changement vertical, selon le professeur Graves répond à six conditions pour que l’on puisse conclure qu’il s’est effectué en bonne et due forme entre un valmème et le suivant: potentiel cérébral, solutions, dissonance, “vue-dedans” (Insight-Einsicht), obstacles, assistance. Il faut donc que les six conditions soient remplies, si une seule manque, le changement n’aura pas lieu ou ne durera pas.

Potentiel cérébral

Quand on dit à quelqu’un qu’il n’a pas le potentiel cérébral pour comprendre ce que l’on dit, il peut réagir avec violence parce qu’il associe cela à “être bête”. Ce n’est pas cela du tout. L’enfant qui naît a déjà une certaine intelligence qui lui permet d’apprendre tout ce dont il a besoin pour vivre dans les sociétés d’aujourd’hui même si elle évolue en fonction de la plasticité du cerveau. Le cerveau est un organe modifiable, cela ressort d’études scientifiques. Les capacités cérébrales font appel à l’ouverture d’esprit, à la réflexion et au travail sur soi. Des événements particuliers, des traits de caractère ou des pressions sociales peuvent aboutir à une attitude arrêtée ou coincée, les capacités cérébrales se trouvent alors bloquées. “Le modèle de la Spirale Dynamique présente chaque valmème comme le résultat de l’interaction entre des conditions de vie et des capacités cérébrales. Lors du passage au niveau d’existence suivant, les capacités cérébrales correspondantes sont activées… si toutefois la personne les possède.

Le fait que le potentiel cérébral est lié à chaque valmème, les réactions sont différentes en fonction des valmèmes: “Préoccupé uniquement par la satisfaction de ses besoins physiologiques, BEIGE ne se pose bien évidemment pas la question. POURPRE considère que certains individus ont des pouvoirs particuliers, les chamans par exemple, et peut donc accepter le concept s’il réussit à lui donner sens. ROUGE sait bien que les gens sont différents, et qu’il y a notamment les forts et les faibles, mais il risque de réagir assez vivement si vous sous-entendez que c’est lui qui n’a pas le potentiel cérébral! Pour BLEU, la Vérité Ultime a mis chacun a sa place, alors s’il y en a qui n’ont pas le potentiel cérébral, ils n’ont qu’à l’accepter et ils en seront récompensés plus tard. Un peu comme ROUGE, ORANGE classe les individus en deux groupes. Chez lui, ce sont les gagnants et les perdants; mais chacun doit avoir sa chance de faire partie des gagnants, et il n’aime pas l’idée que quelque chose l’en empêche. Le plus horrifié est indubitablement VERT, et si l’idée est prouvée, il se battra pour qu’elle soit exprimée de manière plus politiquement correcte et que ceux n’ayant pas le potentiel cérébral n’aient pas à en souffrir. Quant à JAUNE, l’exactitude du concept lui semble une hypothèse fort probable et à utiliser en restant attentif à sa confirmation ou à son infirmation théoriquement et/ou par les faits.”

Solutions

Dans ma vie, j’ai depuis longtemps l’impression de marcher souvent sur des sentiers dont je n’ai aucune idée où ils vont m’emmener, mais en même temps, cela me grise de faire les découvertes que je fais. Les changements verticaux que j’ai effectués m’ont fait passer d’un système de valeurs connu pour me lancer dans un système inconnu. Il est évident que cela nécessite de l’énergie et du courage, ce qui ne me manque pas. La solution consiste donc, notamment pour un individu comme moi, mais aussi pour une organisation ou une société, à avoir réglé ses problèmes avant de passer au valmème suivant. Personnellement, le travail que je fais, je ne pourrai le faire si je n’avais pas le soutien de certaines personnes. Pour trouver les solutions, il faut regarder quelles sont les conditions de vie autour de soi ou pour soi et fixer des priorités. “Par exemple, le capitaine d’un navire en train de traverser une zone riche en icebergs exige de son équipage une obéissance de type BLEU et serait à juste titre réticent devant toute tentative de discuter en ORANGE des moyens d’obtenir que les passagers dépensent plus d’argent à bord ou bien d’envisager en VERT que le cap soit fixé de manière consensuelle par tout l’équipage!

Dissonance

La dissonance se fait sentir lorsque le valmème dans lequel on se trouve ne semble plus fonctionner, si tout se passe bien dans le valmème dans lequel on est, il n’y a aucun besoin de changer. Ce sont donc les changements au niveau des conditions de vie qui provoquent des dissonances. Mais cela peut aussi être induit par l’extérieur, des personnes qui souhaitent provoquer un changement qui leur semble nécessaire.

“Un problème crée la dissonance s’il montre de manière évidente l’inadéquation entre le système de valeurs actuel et les conditions de vie. Par exemple, BEIGE peut avoir des problèmes à trouver de la nourriture, ou bien ne sait pas comment s’adapter à un changement de son environnement. POURPRE peut constater que ses rituels ne fonctionnent pas ou que le dépassement d’une taille critique ne permet plus à sa structure tribale d’être opérante. ROUGE peut atteindre un niveau de violence insupportable même pour ceux qui sont au sommet de l’empire. BLEU peut constater que ceux qui ne respectent pas la Vérité Ultime prospèrent. ORANGE peut arriver à un niveau de stress et de frustration insupportables. VERT peut se retrouver paralysé et ruiné par son modèle de décision.”

“Insight”, “Einsicht” ou Eurêka, j’ai compris

Les Américains ont appelé cette quatrième condition “insight”. Je n’ai pas encore trouvé un bon terme français, mais c’est la condition où l’on a trouvé la réponse à ce que l’on cherche, on a analysé le problème et compris pourquoi le problème est apparu. Après la dissonance vient la compréhension de ce qu’il nous faut pour remplacer ce que l’on ne veut plus. Il n’y a pas “une seule solution, car chaque système de valeurs peut s’incarner de multiples manières, mais quand même en une seule catégorie de valeurs profondes.”

Obstacles

En gardant les yeux ouverts sur la société, on peut bien voir les obstacles au changement. Par exemple ceux qui parlent de réduction de la démographie sont tournés en ridicule par ceux qui sont dans le BLEU/ORANGE en position arrêtée ou coincée. On peut contourner cet obstacle au moins pour soi et n’avoir plus qu’un seul, au maximum deux enfants. Dans ce cas, il s’agirait d’un obstacle extérieur en matière de politique, mais il peut aussi être intérieur pour une personne qui suit des règles comme mentionnées dans la bible du genre “multipliez-vous pour couvrir la terre”. Dans les territoires occupés de Palestine, l’occupant israélien fait 6 enfants par famille pour augmenter rapidement la population juive. Mais revenons aux obstacles personnels extérieurs, dus aux circonstances ou aux autres personnes ou intérieurs dus aux événements de la vie, aux croyances et peurs personnelles. La tentation est grande de se focaliser sur les premiers alors que les seconds sont souvent ceux qui empêchent le plus l’évolution.

Assistance

L’assistance est impérative pour passer d’un valmème à un autre. Quand on découvre qu’on a le potentiel cérébral, la solution, la reconnaissance de la dissonance, la compréhension claire du problème et la levée des obstacles, on ressent une joie profonde, une excitation positive. Personnellement, je ne suis pas proie ni aux doutes ni aux craintes, sans doute parce que j’ai l’habitude des changements et que je suis ouverte aux changements, même si au niveau relations sociales personnelles, cela devient fatiguant de devoir constamment reconstruire des relations. Je ne me pose donc pas de question pour savoir si le nouveau valmème est vraiment la meilleure solution aux problèmes actuels de mon existence. J’en suis convaincue. Je ne me demande pas si le changement était vraiment nécessaire, j’en suis convaincue. Je me moque des difficultés non imaginées qui me tombent dessus et que je ne peux éviter, je les affronte presque au quotidien et ai pris l’habitude de les considérer comme des défis. Je sais aussi depuis longtemps que des oppositions fortes se manifestent, et non des moindres en ce qui me concerne, elles vont jusqu’à l’exclusion pure et simple des relations sociales qu’on me refuse. Mais malgré toutes ces difficultés, je ne suis pas prête à abandonner le nouveau valmème et revenir en arrière vers les systèmes de valeurs anciens. Mon énorme problème, c’est que je me situe au passage entre le valmème TURQUOISE et le valmène CORAIL, au moins dans ma tête. Ce changement n’est possible qu’au niveau individuel, la société française avec une dominante en BLEU/ORANGE devrait passer en Vert, mais le capitalisme et les égoïsmes de ORANGE sont des obstacles extrêmement puissants. J’ai besoin d’une assistance pendant la phase de changement et juste après, ce qui rendrait ma vie plus agréable, plus sereine et me permettrait de consolider le changement, mais je me trouve seule au niveau de ce passage. Il n’y a donc personne qui puisse m’aider au même niveau d’existence? Par contre, je fonctionne bien et me sens équilibrée avec des personnes qui au moins ont une vue de JAUNE et TURQUOISE.

Une formation et un laboratoire d'idées alternatives