Archives de catégorie : Formation en Spirale Dynamique

62-La recherche sans cesse ascendante

Un des premiers textes que j’aie lus sur la Spirale Dynamique et qui m’a poussée à approfondir la question.

Une entrevue avec Dr Don Beck par Jessica Roemischer

Je crois que je commence à voir les gens comme des couleurs! Après avoir plongé profondément dans Spiral Dynamics au cours des trois derniers mois d’une théorie astucieuse et de grande envergure sur le développement humain, je peux dire sans exagération que la Spirale Dynamique est une énorme percée en termes de description et de traitement de la complexité, je veux dire par là qui nous concerne directement. Nos différentes visions du monde, nos convictions, voire notre identité sont représentées par huit “mèmes” ou systèmes de valeurs, qui peuvent être appliqués à des individus ainsi qu’à des cultures entières. Et je découvre juste que ce modèle dynamique de la conscience humaine en forme de spirale avec sa hiérarchie de mèmes codés par couleur colore littéralement ma perception.

Lors du mariage d’un ami, j’ai soudainement réalisé que j’avais vu le mème BLEU (absolutiste) chez la femme habillée de façon conservatrice avec la croix, le mème ORANGE (axé sur le succès) dans le jeune yuppie avec la Rolex, le mème VERT (égalitaire) dans le hippie à la barbe, et non seulement cela, je réalise lentement à quel point je suis en VERT avec mon désir de vivre et d’être accepté dans la communauté, avec mes préjugés contre les sociétés et les conservateurs politiques, avec ma passion pour les questions sur l’environnement, même si je suis certes avide de conduire mon Audi (ORANGE) de manière rapide (ROUGE impulsif)!

Devrais-je m’inquiéter? Avec cette caractérisation manifestement grossière et codée par couleur, appelée “mème”, est-ce que je m’engage, ainsi que d’autres, à certains rôles? Le modèle Spiral Dynamics avec ces mèmes est-il juste un moyen pratique de ne pas avoir à faire face à la complexité et à la diversité des personnes et à ne pas faire face au défi de réaliser qui nous sommes vraiment? Au contraire. J’ai découvert qu’au lieu d’une distance analytique froide ou d’une perspective unidimensionnelle, la Spirale Dynamique fournit un aperçu clair et profond des schémas fluides de la psyché humaine, des croyances et des valeurs (y compris les miennes), qui guident souvent nos décisions inconsciemment et même forment notre identité. En outre, Spiral Dynamics conduit à une objectivité inattendue et libératrice, car elle place ma propre expérience dans un contexte historique global de notre développement humain-psychologique, qui est complètement présent en chacun de nous depuis l’instinct de survie le plus primitif (BEIGE) jusqu’aux aspirations spirituelles développées (TURQUOISE) comme dans mon cas un bon coup autoritaire d’éco-égalitarisme (VERT). “Mais pourquoi une spirale?”, pourrait-on se demander. Les spirales sont des expressions dynamiques des forces naturelles et cosmiques, des “fractales universelles dominantes”, qui sont détectables en tout, de notre ADN aux galaxies spirales de notre univers. La Spirale Dynamique postule que l’évolution de la conscience humaine peut être mieux représentée avec cette structure dynamique, en spirale et en expansion qui enregistre nos états d’esprit qui se développent alors qu’ils continuent de planer à travers des niveaux de complexité croissante. Certes, la conscience humaine est devenue de plus en plus complexe au fil des millénaires, comme le prouve notre monde en évolution rapide et hautement interactif. Mais indépendamment de mes illusions sur le chemin parcouru dans ma vie postmoderne grandement technologique, selon la Spirale Dynamique, nous, les humains, sortons tout juste du premier épisode majeur de l’histoire de l’humanité, qui a été fondamentalement façonné par le besoin de survivre: le “Premier Plateau” de la Spirale.

Dr. Don E. Beck développe, enseigne et applique la Spirale Dynamique depuis près de trois décennies. Il transmet la perspective vraiment complète ou “intégrale”, l’essence de la Spirale Dynamique, en décrivant la vaste peinture des cultures du monde avec le soin, la compréhension et la familiarité détendue que l’on peut avoir à propos des membres d’une famille très ramifiée et de leur caractère unique. La capacité parle et des exigences auxquelles elle est exposée. Cette humanité mature montre la conviction passionnée et sincère de Don Beck que la Spirale Dynamique peut relever avec succès l’énorme défi et la responsabilité auxquels nous sommes confrontés à ce stade de l’histoire.

On pourrait vraiment appeler Don Beck un activiste philosophique au service du nouveau millénaire. En tant que co-fondateur du National Values Center à Denton, Texas, et président-directeur général de la société mondiale Spiral Dynamics Group, Inc. il est, selon ses propres mots, un “magicien de la Spirale” qui utilise le modèle Spiral Dynamics pour provoquer des changements de système à grande échelle au sein et entre les différents secteurs et cultures de la communauté mondiale. En 1996, il a écrit Spiral Dynamics: Mastering Values, Leadership and Change avec Christopher Cowan. Le livre est basé sur la théorie révolutionnaire du “système de valeurs” du développement humain, qui a été développée par le professeur aujourd’hui décédé Clare Graves, et il la développe davantage. Au cours de sa longue carrière en tant que consultant, Don Beck s’est rendu dans des endroits aussi divers que le 10 Downing Street pour rencontrer des membres de la “Policy Unit” de Tony Blair ou à Chicago City afin de résoudre les difficultés des établissements d’enseignement; la Banque Mondiale a fait appel à lui pour parler de l’avenir de l’Afghanistan, et il a rencontré des conseils d’administration de grandes banques, de sociétés énergétiques, de compagnies aériennes et d’agences gouvernementales.

Don Beck a discuté des questions de discrimination raciale avec le président Bill Clinton et des stratégies profondes de réconciliation avec Nelson Mandela. Il a joué un rôle central dans la construction pacifique d’une Afrique du Sud démocratique, pour laquelle il a été publiquement honoré en 1996 dans son État d’origine du Texas. Plus récemment, il a uni ses forces au philosophe intégral Ken Wilber et au président de l’Institut d’Arlington John Petersen, “pour faire de Spiral Dynamics un outil encore plus puissant pour les interventions, les changements et les transformations à grande échelle” – une nouvelle initiative, qui est appelée “Spirale Dynamique Intégrale” (SDi).

Dans le contexte de son énorme expérience, Dr Beck explique pourquoi la Spirale Dynamique est inestimable pour quiconque reconnaît sincèrement le besoin de transformation humaine et de réconciliation mondiale dans cette période délicate et exigeante de l’histoire. En effet, à mesure que vous vous familiariserez avec la Spirale Dynamique, vous comprendrez de mieux en mieux pourquoi cette théorie fascinante n’est rien de moins qu’une “nouvelle définition de la nature humaine et du sens évolutif de l’intelligence humaine”.

“Ce que je propose, c’est que la psychologie de l’être humain mûr est un processus qui se déroule, grandit et oscille en spirale, caractérisé par la subordination progressive des systèmes de comportement plus anciens et de rang inférieur à des systèmes plus récents et de niveau supérieur, dans la mesure où les problèmes existentiels de l’individu changent.”

Dr. Clare Graves

61-L’évolution de nos relations

Tout comme nous évoluons en tant qu’êtres humains, nos relations professionnelles, amicales et amoureuses évoluent, elles aussi. À ce stade de notre histoire humaine, nous pouvons dérouler huit étapes:

1. Dans la forme la plus fondamentale, caractérisée par la couleur BEIGE, les relations amoureuses sont motivées par des instincts de survie fondamentaux: la nourriture, le logement, le repos et le sexe. Notre processus de sélection sexuelle primaire est toujours conduit à partir de ce niveau et expérimenté lorsque nous abandonnons toute considération rationnelle ou morale afin de devenir sexuel avec un autre être humain.

2. Au niveau suivant, le valmème POURPRE, un profond sentiment d’appartenance magique à un partenaire, à un clan émerge. Cela est souvent décrit dans les contes de fées, les films romantisés, les romans d’amour et les livres sur les âmes sœurs ou les flammes jumelles avec lesquelles nous avons partagé des vies antérieures. Nous expérimentons cette forme d’amour lorsque nous sentons que nous ne pouvons pas vivre sans une personne spécifique qui nous fait nous sentir (psychologiquement) complet. Certains thérapeutes appellent cela des “pathologies mutuellement compatibles”. Cette étape ne doit pas être confondue avec l’étape transpersonnelle d’équilibrage et d’harmonisation des polarités féminines et masculines avec un co-créateur ou une co-créatrice évolutionnaire uniquement compatible.

3. Après cette étape magique, vient le niveau ROUGE où nous désirons un/une partenaire qui satisfasse notre ego en nous donnant tout ce que nous avons toujours voulu et pensons mériter en ce moment; quelqu’un qui satisfasse de façon altruiste tous nos besoins et désirs, tout en sacrifiant les siens. Nous exigeons d’être aimés, soutenus, acceptés et respectés, et s’il/elle ne le fait pas, nous punissons rapidement notre partenaire et mettons fin à la relation si nous n’obtenons pas ce que nous voulons.

4. Au fur et à mesure que nous évoluons, nous nous rendons compte que les sentiments sexuels, magiques et romantiques n’équivalent pas à l’amour, mais que le “vrai amour” n’est pas un sentiment, mais une action régie par des règles mythiques telles que l’engagement irrévocable, l’humilité, l’altruisme, le sacrifice, la dévotion et le “mariage jusqu’à ce que la mort nous sépare”. La séparation d’un conjoint est inacceptable et si elle a lieu malgré tout, cela entraîne une immense culpabilité personnelle, une punition par la société et une condamnation par une autorité/un pouvoir supérieur. C’est typique pour le valmème BLEU.

5. Dans la prochaine étape de l’amour, celle du niveau ORANGE, nous réalisons que des couples exceptionnels se soutiennent mutuellement pour réaliser leur plus haut potentiel de réalisation de soi, de réussite professionnelle et personnelle, de liberté, d’épanouissement sexuel, de santé émotionnelle et physique optimale, de richesse et de bonheur. Nous n’envisageons même pas une relation si nous n’obtenons pas 100% de ce que nous désirons chez un compagnon (voir par exemple Marry Him: The Case for Settlement for Mr. Good Enough de Lori Gottlieb). Si un/une partenaire existant/e ne peut plus nous aider à atteindre nos objectifs, et après une thérapie de couple obligatoire, il est conseillé et légitime de rechercher un nouveau ou une nouvelle partenaire qui possède les qualités personnelles et les ressources sociales nécessaires pour nous propulser plus haut et nous aider à réaliser nos rêves et aspirations les plus élevés.

6. Une fois que nous avons épuisé nos potentiels de réussite matérielle et de bonheur grâce à un/une partenaire, le potentiel d’amour “spirituel” ou “inconditionnel” non localisé émerge. Nous trouvons une source intérieure d’amour supérieur qui coule également vers tous les êtres sensibles. Comme l’écrit Rumi; “Notre tâche n’est pas de chercher l’amour, mais simplement de chercher et de trouver en nous toutes les barrières que nous avons construites contre lui.” De nombreuses formes de relations amoureuses émergent de ce niveau, et nous pouvons aimer et être sexuels avec plusieurs personnes qui nous aiment et toutes les autres en retour (avec la contradiction performative que nous ostracisons les personnes que nous percevons comme non aimantes, à savoir les personnes aux stades 4-BLEU , 5-ORANGE et 7-JAUNE). Nous sommes en plein dans le valmème VERT.

7. Nous échappons aux variations de “tout va” de l’amour du Premier Plateau en embrassant le valmème JAUNE, lorsque nous intégrons les aspects sains et les vérités partielles de toutes les formes de relations précédentes, et transcendons leurs vues limitées. Cela nous permet de co-créer un partenariat engagé dans lequel nous répondons à nos propres besoins et aux besoins physiques, sexuels, émotionnels, intellectuels, sociaux, psychologiques et spirituels de notre partenaire en concluant un accord pour choisir d’aimer, et de guérir, d’apprendre et de grandir ensemble.

8. La dernière émergence des relations amoureuses au valmème TURQUOISE se situe entre des couples qui incarnent pleinement le niveau “intégral” précédent et partagent un objectif évolutif authentique. Ils sont non seulement déterminés à soutenir mutuellement la guérison psychologique plus profonde et la réalisation spirituelle/évolutive supérieure, mais ils sont également particulièrement bien placés pour servir l’évolution de l’humanité vers un avenir toujours plus pacifique et durable en tant que couples avec des droits et des responsabilités égaux. Ces couples offrent le plus grand bien au plus grand nombre de personnes grâce à leur objectif évolutif authentique en progressant ensemble vers la nouveauté.

Les couples qui sont à différents stades de leur évolution/dévelop-pement ou qui sont pathologiquement attachés à des perceptions limitées des stades antérieurs ou qui n’ont pas pleinement inclus (transcendé et inclus) les aspects sains ou les capacités de base (échelons) de chaque valmème antérieur connaîtront une dissonance dans leur relation. Dans certains cas, le coaching intégral transformationnel ou la thérapie intégrale peuvent fournir une solution, dans d’autres cas, mettre fin à la relation avec amour et compassion sert au mieux les deux partenaires.

Voir Integral Relations: A Manual for Men (et les femmes curieuses) sous “Ladder Climber View” à la page 126 et “To be or not to be” à la page 160 pour en savoir plus.

Si vous êtes (ou redevenez) célibataire, vous pouvez trouver un partenaire Integral sur notre futur site en préparation et déjà vous informer sur https://duo-integral.com.

60-Vos idées sont précieuses

Nous avons tenté d’établir une idée, un mot, un concept pour définir ce que la moyenne de l’homme et de la femme en France attend de son partenaire ou d’une relation avec un ou une amie à chaque niveau de la Spirale Dynamique.

Si vous avez d’autres idées, vous pouvez nous les communiquer en expliquant le pourquoi de votre choix.

Beige – femme – nourriture
Beige – homme – chasse

Pourpre – femme – protection
Pourpre – homme – conformisme

Rouge – femme – force
Rouge – homme – soumission

Bleu – femme – respect
Bleu – homme – abnégation

Orange – femme – liberté
Orange – homme – statut

Vert – femme – douceur
Vert – homme – partage

Jaune – femme – épanouissement
Jaune – homme – synergie

59-Coopération toujours encore impossible

Le 6 juillet, je reçus un message avec le contenu suivant: “Merci pour l’énorme travail de vulgarisation de la Spirale Dynamique, et le riche contenu de votre blog.” La personne me racontait qu’elle était engagée dans l’univers intégral et avait des contacts au sein d’un think tank américain en Californie et « je sens qu’il est bien que nous soyons en contact ».

En PS, il m’avait demandé les coordonnées de notre réseau social “Spirale Dynamique” avec la remarque que c’est tellement bon de ne pas se sentir trop seul!

Par message de retour le lendemain, je lui ai indiqué l’adresse de notre réseau social et je continuais sur mes expériences avec le site et ses lecteurs, le réseau social et les personnes intéressées ou non.

Le 9 juillet, comme il n’avait pas réagi à mon message, je lui en ai envoyé un autre plus long avec la présentation de ce qu’on pouvait faire ensemble, vu qu’il semblait être seul et chercher également la coopération. Je lui ai également parlé de mon début et de mon passé avec la Spirale.

Je terminais sur: « Alors je ne sais pas ce que vous avez imaginé en lisant mon site, mais je vis également dans une grande solitude, ce qui m’amène à la question, que faites-vous au sein du think tank en Californie? Comment pouvons-nous travailler ensemble pour être moins seul, chacun de notre côté? Je vous avoue avoir un peu de mal à comprendre votre solitude vu le nombre de choses dans lesquelles vous êtes impliqué et quand je vois la photo d’accueil de votre site, je suis presque jalouse du nombre de gens que vous avez réussi à réunir sur la photo. Ne coopèrent-ils pas avec vous?  »

Près de deux heures plus tard, je reçu une réponse. « De mon côté, j’ai sans doute parlé un peu légèrement de solitude. Je ne suis pas vraiment seul en effet (pas assez parfois … j’ai cinq enfants). Le fait est que la Spirale Dynamique, mais plus encore l’approche intégrale de Ken Wilber (que vous adoreriez et qui, d’une certaine manière « intègre » la Spirale Dynamique) sont peu connus en France, et de ce point de vue, nous ne sommes pas si nombreux en France donc manquons parfois d’interlocuteur. Les miens sont largement à l’étranger, où je suis souvent et j’ai commencé à recenser les personnes qui en France s’intéressaient à l’approche intégrale (et à la Spirale Dynamique). »

Comment peut-on oser parler de solitude quand on a cinq enfants à la maison et un tas de contacts variés! J’étais choquée. C’était donc encore un type avec lequel on ne peut rien faire, d’autant plus que sa phrase suivante me le confirmait: « Je ne sais pas encore comment nous pouvons collaborer, ce qui doit émerger émergera naturellement. » J’ai parfois l’impression de littéralement crever de solitude, si je devais attendre qu’une aide vienne quand elle viendra, je serai morte depuis longtemps.

Comme les échanges étaient malgré tout bien engagés, j’ai continué à lui parler des autres projets sur lesquels je travaillais, mais surtout j’attendais une réponse à ma question « Je sens qu’il est bien que nous soyons en contact ». Qu’est-ce qui vous a fait penser cela? Dans quel but? Ou plutôt où cela pourrait-il nous mener? »

Le lendemain, il m’a répondu: « Mon mail initial n’appelle pas de suite immédiate. J’ai vu que vous aviez une belle connaissance de la Dynamique Spirale, ce qui est rare en France, et mon intuition m’a dit que c’était bien juste de se présenter l’un à l’autre. L’avenir nous dira si nous avons des collaborations possibles, je n’ai aucune intention précise. Émergera (ou pas ) ce qui doit émerger. J’ai reçu votre invitation pour le Cercle Jaune et vous remercie, mais je ne souhaite pas m’inscrire dans un autre outil en ligne, je cherche plutôt à simplifier et mettre moins de digital et de virtuel dans ma vie. »

Je n’ai plus répondu, puisqu’il ne souhaite pas coopérer, encore un, et que dans son dernier message, il répète ce qu’il m’a dit au début. De toute manière, s’il ne voulait qu’un numéro sur une liste de gens formés à la Spirale, il suffisait de le dire, je ne me serais pas lancée dans des espoirs fous.

57-Enseigner la Spirale Dynamique à l’école

La plupart des conflits dans le monde des adultes sont des conflits de valeurs, de valeurs superficielles parfois, mais surtout de valeurs profondes. Ce n’est pas une fatalité.

Cette obsession de certaines personnes de l’islam fondamentaliste qui pensent que le monde entier doit et va se soumettre à l’idée de l’islam comme religion unique peut être vue dans un certain contexte qui peut changer. Rien n’est immuable, pourtant c’est ce que pensent certaines personnes religieuses. Pour ceux à l’autre bout de l’échelle de valeurs, une fois que l’on a connu la vie en liberté, la réalisation de soi, le développement personnel, on ne peut plus revenir en arrière. C’est comme demander à une personne qui a connu la machine à laver depuis sa plus tendre enfance de renoncer à elle et de reprendre le lavage à la main, elle ne pourra jamais accepter de le faire.

Notre idée est que la Spirale Dynamique devrait être enseignée à l’école, de préférence de la 6e à la 4e, ou de 11/12 ans à 13/14 ans, mais comment faire entrer cela dans l’enseignement public et privé quand les gens des ministères concernés et du gouvernement ne sont au courant de rien?

Si l’on élaborait une lettre de présentation destinée au corps professoral, comment être sûre que la lettre soit lue et prise au sérieux? Il me semble que les écoles ont quelques heures d’enseignement pendant lesquelles elles peuvent faire des projets propres à l’école. On pourrait s’en servir pour commencer.

Qui est professeur dans un lycée ou un collège?

Pour échanger entre nous, spécialistes ou seulement intéressés par la Spirale Dynamique, nous avions installé un forum sur le site. Mais comme cela n’intéressait personne, que la coopération n’était pas possible, je l’ai retiré. Si je devais trouver un jour des gens honnêtes qui vivent avec et pour les autres et non sans et contre eux comme le font la majorité des personnes, j’aurai un autre moyen pour une coopération réussie dans la bienveillance dans la différence. Avec cet objectif dans tout ce que l’on dira et écrira, les conflits devraient se réduire comme peau de chagrin.

56-BEIGE et les réflexions intellectuelles

Il y a quelques mois, quelqu’un m’a contactée sur mon ancien blog sur la Spirale Dynamique et nous avons commencé à échanger des courriels. Ensuite, une autre personne qui m’avait contactée le lendemain et avec laquelle j’ai également échangé plusieurs messages a proposé de créer un groupe Google sur la Spirale Spirale Dynamique avec lettresDynamique et le développement personnel. Mon idée n’était pas le développement personnel, je ne me sens pas en retard dans ce domaine ou dans le besoin, mais je me suis dit que cela pourrait être intéressant d’y participer. Mais j’ai vite senti que cela allait me peser plus que de raison, car le français et la calligraphie de la seconde personne était exécrable. Je faisais toujours un copié-collé de ses textes et les corrigeais pour pouvoir les comprendre. Cela fait longtemps que je sais que les trop nombreuses fautes de français m’insupportent et je l’avais mis sur le compte de mon professionnalisme linguistique en raison de mes études de langues étrangères avant de savoir que c’était plutôt dû à la surdouance. J’ai donc quitté le groupe parce que je souffrais du manque de considération pour mes besoins. Mais je restais ouverte à des échanges ultérieurs par courriel si envie.

Plusieurs semaines plus tard, je reçus le message suivant (en italique) de la première personne auquel j’ai répondu en un seul message, mais que je vais découper et insérer entre double parenthèses afin de permettre une meilleure compréhension. Au fait, j’ai été élevée à ne jamais dire « je veux », mais « je voudrais ».

Ce message est une main tendue même si je ne suis pas là pour faire le béni-oui-oui à tes “je veux”, au besoin de “sauveur” que tu exprimes dans un monde où les gens n’auraient qu’à épouser ta vision du monde sans avoir d’autres alternatives d’expression… Le Monde et Internet ne sont pas remplis que de robots comme tu l’exprimes, il y a une foule de gens merveilleux de part le Monde qui sont d’une richesse et d’un Cœur a en tomber à la renverse. Ce Monde existe au milieu de la pire des barbaries et des cruautés, et j’ai la chance de le parcourir au quotidien, il n’y a pas de raisons pour qu’il te soit fermé pour peu que tu en fasse le choix…

((Arthur, si tu as lu l’article Vivre en BEIGE sur le blog, tu n’as soit rien compris, soit tu n’en a rien à cirer. Et excuse-moi de te le balancer ainsi à la figure, mais s’il y avait une foule de gens merveilleux qui agissent, le monde ne serait pas dans une telle catastrophe.))

C’est une main tendue pour que tu puisses te remettre en chemin vers ce Monde via le dialogue et l’observation, reconnaissant ta vision du monde comme étant ta vérité, l’endroit du chemin où tu te trouves et l’hyper-émotivité que tu exprimes et en respectant tout cela.

((Pour toi, un message peut paraître comme une main tendue, pour moi, c’est uniquement une suite de lettres qui ne tiennent pas compte de ma situation, donc toujours encore du premier plateau où chacun est égoïste et se moque des conditions de vie de son prochain. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai quitté ce groupe qui tourne entièrement autour de Laurent dont je ne supportais plus le français exécrable. Je me suis tellement retenue que je n’y arrivais plus tellement cela me rebutait.

Pourquoi faut-il que tu te vantes auprès de moi avec cette arrogance condescendante des surdoués qui vont bien que tu as la chance de parcourir ton monde de personnes merveilleuses au quotidien.
Et le dialogue et l’observation, c’est bon pour les bobos intellectuels qui ne se soucient pas le moins du monde de leur prochain. Quand on souffre depuis si longtemps, on ne peut pas ramener les problèmes à des sujets intellectuels. Si vous n’avez pas l’empathie nécessaire pour remarquer cela, on ne trouvera jamais de terrain d’entente.))

Je précise juste que le cadre de dialogue que j’offre ici est sans concessions sur le regard envers soi-même et l’autre, ce message n’a pas pour but de te faire plaisir mais a pour but l’observation la plus profonde selon nos capacités et l’acceptation de la vérité de l’autre et de son libre-arbitre afin de pouvoir aller au-delà de ses souffrances et de ses chaînes…
Je ne sais pas si je suis le messager dont tu as besoin pour te remettre en route mais je sais la Gratitude que j’ai pour le messager que tu as été sur mon chemin et je ne pouvais pas passer à côté d’écrire ce mail vers toi.

bureau-2009-3((En fait, je pense qu’il ressort de ces quelques semaines de connaissances que nous sommes parfaitement incompatibles. Pendant cette période, tu ne m’as apporté rien de positif et je ne t’ai apporté rien de positif, du moins tel que je le perçois alors pas besoin de gratitude.))

Libre à toi de répondre à cette main tendue tel que je suis capable de te l’offrir avec les limites qui sont les miennes. Libre à toi de poursuivre ton chemin sans donner de suite à ce message.

((Si tu étais en Jaune et/ou Turquoise, tu valoriserais tous les valmèmes et donc aussi Beige et tu veillerais à ce que ceux qui font partie de ton réseau de connaissances aient les mêmes droits que toi. Et s’ils ne les ont pas, tu les aiderais, car un être humain Jaune n’est plus égoïste, il n’est plus tourné vers son ego, sauf dans le cas d’un besoin de survie.
Donc, tu l’auras compris, je n’ai pas besoin de messager, j’ai besoin d’autre chose que tu ne sais pas donner.))

J’ai changé les noms des intéressés et bien sûr que notre relation s’est arrêtée là, parce que même avec un Bac+6, un savoir immense et un potentiel qui paraît presque infini, quand on vit en BEIGE, on a besoin d’autre chose que de baratin.

55-Que chercher dans l’aventure de la Spirale Dynamique?

La question s’adressait aux 9 participants à la formation sur la Spirale Dynamique que j’ai débutée en ligne en anglais en Nouvelle Zélande. ((C’était il y a plusieurs années)). Ce serait intéressant de voir ce que l’on découvre au cours de ce voyage et de le discuter avec d’autres sur ces divers valmèmes. Une recommandation était d’essayer de sortir de son propre cadre de croyances et d’être totalement ouvert, les idées et les objectifs globaux étant sans intérêt s’il manque la capacité de communiquer avec la plus large audience.

Ce que j’ai en tout cas retenu et que je trouve particulièrement intéressant, c’est que chacun de ces valmèmes a des côtés sains et malsains et que le côté sain ou malsain du valmème dépend de mes propres conditions de vie et de mon propre profil de valmème. ((C’est la raison de mes problèmes, j’ai des idées, des envies, des motivations du second plateau comme JTV, ce qui veut dire Jaune-TURQUOISECORAIL, mais je dois vivre dans un environnement RBOV, soit ROUGEBLEUORANGEVERT.)) J’ai déjà expliqué que je me situe au niveau du passage entre TURQUOISE et CORAIL, du moins pour une chose bien précise, et de ce fait la politique BLEUORANGE en France est particulièrement difficile à digérer pour moi et je la considère comme particulièrement malsaine et négative. ((Cette phrase, je l’ai écrite il y a des années, à l’époque je pensais encore pouvoir apporter quelque chose d’utile à la France, mais j’en suis revenue, car je ne sers strictement à rien dans ce pays. A l’époque, je pensais que le fait d’avoir découvert que j’étais dans le piège Gamma entre deux valmèmes et qu’on m’aiderait à en sortir résoudrait mes problèmes, mais le mépris des autres pour ma situation et ma personne a fait que j’y vis depuis de longues années.)) Mais tous les valmèmes avec leur côté positif ou sain apportent leur pierre à l’édifice.

Et je retiens également que si je veux faire changer la France ou un certain nombre de personnes au sein de la France, je ne peux le faire qu’en appliquant les principes du valmème qui est juste un demi pas en avance. Ce serait sans doute travailler au début de Vert. ((J’avais essayé de faire cela avec ALBA NIGRA et AKORDI Coop et de faire augmenter ainsi les entreprises de l’économie solidaire, mais si peu de gens m’ont comprise, leur ego surpuissant ne s’intéressait qu’à leurs propres histoires, et j’ai dû fermer les deux sociétés.)) J’ai dépassé Vert depuis un certain temps, j’ai donc aussi abandonné l’idée de faire avancer la France. J’en reviens à la parole de De Gaulle qui disait que les Français sont ingérables. ((J’aurais bien quelques idées pour que cela se passe mieux en France, mais nos dirigeants majoritaires sont aussi des gens sans conscience, sans éthique qui conduisent la France droit dans le mur. Alors changer la France, changer le monde, cela ne m’intéresse plus.))

Pourquoi je me suis donc lancée dans cette aventure? Avant tout probablement parce que j’aime découvrir de nouvelles choses, en particulier quand cela touche à la psychologie, à la société. Je me considère sur un chemin d’apprentissage éternel. Par ailleurs, j’ai commencé il y a longtemps à faire connaissance avec moi-même et mes relations avec d’autres et tout ce que j’apprends me permet de compléter mon travail pour mieux comprendre une société en évolution et les problèmes engendrés. En outre, cela me permet d’entrer en contact avec des personnes à des endroits très éloignés du mien. ((Je ne savais pas, à l’époque, que j’étais zapare, surdouée, hyperphrène, hypersensible et cela va de mal en pis dans l’indifférence générale.))

A la fin de mon cours, mon coach m’a écrit “J’aimerais vous suggérer de reformuler vos questions: Pourquoi je ne comprends pas les autres, pourquoi je ne veux pas changer, pourquoi j’ai bloqué mon travail vers d’autres.” Les réponses à ces questions apporteraient des clés pour aider d’autres à comprendre mes points de vue. ((Je comprends les autres, mais les autres ne me comprennent pas. Changer pour changer est sans intérêt, changer si je retrouve une vie normale, oui. Et je n’ai jamais bloqué mon travail vers d’autres, mais un travail social et solidaire qui dépend de dons financiers d’autres personnes qui n’arrivent pas, ne peut donc pas avoir lieu.))

Mon message au coach disait que mon voyage avec la Spirale Dynamique me permettait de comprendre pourquoi d’autres ne me comprennent pas alors je ne vois pas ce que je pourrais répondre à une question renversée. J’ai des valeurs développées en TURQUOISE et CORAIL et d’autres ont des valeurs de BLEU ou d’ORANGE. Mais je suis passée par BLEU et ORANGE au cours de ma vie, je comprends donc leurs positions, même si je ne peux plus les accepter. Aussi, quand on me dit de me demander pourquoi je ne veux pas changer, j’ai également beaucoup de mal à répondre, puisque j’ai tellement changé depuis mes 18 ans, beaucoup plus que d’autres. Mais il est vrai que mon esprit était toujours ouvert au changement alors le changement ne m’a jamais fait peur, alors que pour beaucoup de personnes, un changement signifie une peur du néant.

Lorsque j’ai écrit au coach que j’avais l’impression qu’il était impossible d’avoir des contacts directs avec des membres du groupe, on me répondit que c’était peut-être dû au fait que j’exprimais une vue étroite du monde qui était de peu d’intérêt pour le reste du groupe. Personnellement, je ne pense pas qu’elle soit étroite, mais qu’elle soit incompréhensible ou sans intérêt pour les personnes non ouvertes en BLEUORANGEVERT. Comme les autres n’expriment même pas où ils se situent ou bien pourquoi ils font cette aventure de la Spirale Dynamique, je ne peux rien échanger avec eux. ((Et cela se poursuit ainsi depuis des années.)) Je suis dégoûtée de la vie.

54-Vivre en BEIGE

Cela fait des années que j’appelle à l’aide, mais tout le monde s’en moque. Je suis victime de l’égoïsme des gens que je côtoie sur Internet ou dans la vie réelle et j’ai l’impression qu’ils prennent plaisir à mon malheur et à celui des autres. C’est d’une indicible cruauté et ce n’est pas un comportement humain. Un être humain 2016 a dépassé le premier plateau de la Spirale. Il est mature psychologiquement et suis l’article 1 des droits de l’homme et applique la loi du plus faible. Son ego ne lui sert qu’en cas de besoin, de fuir par exemple.

Le valmème BEIGE est celui de l’instinct. On fonctionne avec un certain automatisme. Que ce soit la femme encore plus méprisée que moi qui vit dans la rue à Strasbourg ou Paris ou moi dans mon appartement, on se lève quand on le sent, pas d’après un réveil. On mange quand on a faim, pas quand c’est l’heure traditionnelle d’un repas. On réagit automatiquement si on a chaud ou froid.

Ma vie se concentre sur la survie. J’ai besoin d’énormément d’énergie pour rester en vie et pour satisfaire mes besoins physiques de l’existence, de sorte que je ne sois pas affamée ou que j’aie soif. Comme je me promène parfois en JAUNE, TURQUOISE et CORAIL, mon alimentation est bien sûr réfléchie et je ne me rue pas sur le sandwich de mon voisin tellement j’aurais faim. Mais dans la rue, cela peut arriver et se terminer par une bagarre.

Une autre caractéristique de BEIGE est qu’on n’a pratiquement aucune influence sur et absolument aucun contrôle de notre environnement. Les gens jouent avec nous comme avec un caillou que l’on pousserait constamment du pied pour le faire avancer. Nous n’avons aucune idée de ce que avenir veut dire, comment faire des projets, économiser pour des jours de malheur, nous sommes en plein dedans, nous sommes malheureux.

Je me sens comme assise au bord de la rue, sur le trottoir, à attendre que quelqu’un s’arrête pour dire un mot gentil, jeter quelques euros dans un gobelet que j’aurais posé au bord de mon carton sur lequel je suis assise. Le livre de Beck écrit qu’on est clairement un être humain, plus un animal, mais qu’on n’est pas perçu comme une personnalité à part. Oui, en BEIGE on pense ainsi et cela fait mal d’être traité comme un déchet. Sur mon second plateau, un être humain est autre chose. Et Beck poursuit en mentionnant que si une pensée plus complexe était disponible auparavant, il est tout à fait possible de retomber dans le BEIGE au travers d’une maladie, d’un accident, d’un traumatisme psychique, etc. Ces états peuvent bloquer l’accès à cette pensée plus avancée et avoir pour conséquence que BEIGE reprenne le contrôle.

Il faut retenir que les anciens cadres qui se retrouvent à la rue ne sont pas tout d’un coup moins intelligents ou moins capables, mais les problèmes de la survie occupent toutes leurs pensées. Il est évident qu’en BEIGE, on ne se préoccupe pas des règles et des convenances de la société, tout au plus lorsqu’on sait que l’observation de certaines règles nous fait mal à nous-mêmes. Mais pour nous, dans la rue ou dans son appartement dans l’indifférence générale, on s’en moque royalement.

BEIGE apparaît également en période de grand stress, quand les personnes subissent une pression psychique, une douleur profonde, comme l’exclusion avec un Master 2. C’est un valmème de niche. Les individus des autres valmèmes aspirent notre énergie et notre argent vers d’autres sphères, de sorte que cela nous manque. ORANGE et ROUGE nous poussent au suicide, car on ne peut pas vivre dans l’exclusion dans la durée avec une intelligence hors norme.

Je suis toujours surprise des vérités que dit ce livre: « Ce n’est que si cela lui apporte un avantage économique, politique ou pseudo-spirituel que quelqu’un situé en ORANGE s’occupe du dilemme d’une personne située en BEIGE ». En général, poursuit-il, les personnes des valmèmes ORANGE et BLEU préfèrent détourner les yeux et oublier les personnes en BEIGE au lieu de les aider à sortir de leurs difficultés. Ce dont les personnes en BEIGE ont besoin, que ce soit de courte ou de plus longue durée, c’est que l’on s’occupe d’elles, avec douceur, avec gentillesse et affection. Il ne faut pas attendre qu’elles demandent de l’aide, il faut la leur donner. En BEIGE, on n’a pas d’idée de la santé ou du bien-être, uniquement de la douleur et de l’absence de douleur qui est alors un moment agréable. Et donc, il faut les observer dans leur environnement d’autant plus que cet environnement extérieur a passé le stade BEIGE depuis longtemps. Les directives écrites ne fonctionnent pas, même les incitations orales doivent être présentées de manière simple et répondant à des besoins immédiats. Les mots ne servent à rien, seuls les actes comptent. Et l’absence de gens bien intentionnés crée la souffrance.

53-Valeurs positives et négatives ROUGE et BLEU

ROUGE – Expressions saines

• Prendre des responsabilités, des initiatives, agir ((oui, je l’ai assez démontré par le passé et le présent))

• Exiger le respect ((j’exige, j’exige, mais sans violence aucune))

• Faire des choses héroïques, explorer, découvrir ((oui, j’explore de nouvelles voies, je découvre des nouveautés, je suis une pionnière))

• Créer du plaisir et de l’aventure ((oui, il faut demander d’autres personnes ce qu’elles en pensent, mais je sais qu’elles vont répondre positivement))

• Se révolter contre l’oppression ((oui, oh que oui))

• Présenter les choses telles qu’elles sont, sans peur, courageux ((oui, même si peu acceptent de les entendre))

ROUGE – Expressions malsaines

• Magouilller pour avoir, dominer, malmener ((non, cela peut arriver, pris qu’on est dans d’anciens schémas si l’on ne se contrôle pas, mais ce n’est pas une caractéristique majeure, ni même mineure chez moi))

• Être violent envers les faibles ((non, je fais tout le contraire ou je ne fais rien))

• Constamment entrain de prouver qu’ils sont un “homme” ou une “femme” ((non, j’ai mieux à faire!))

• Intimider, exploiter et manipuler ceux qui sont sans pouvoir ((non, il faut aider ceux sans pouvoir))

• Sous le coup de la paranoïa, réprimer ou éliminer ses rivaux ((non, je préfère les fuir))

• Massacrer, violer, piller, mutiler ((c’est un comportement statistiquement très masculin qui n’a aucune justification))

• Tourner en ridicule, user d’un langage ordurier, de menaces ((non, ce n’est vraiment pas ma façon de procéder, j’ai horreur du vulgaire et violent))

BLEU – Expressions saines

• Faire son devoir, appelé par quelque chose de plus haut ((oui, réparer le mal fait en Afrique: Dr. Schweitzer, pensées divines))

• Se sacrifier pour la cause ((oui, j’ai placé plus haut la Cause qu’une vie de famille classique))

• Trouver la joie dans le but et sa signification ((oui, quand ça marche, quand je suis reconnue et peut faire mon travail, cela apporte en effet une grande joie))

• Établir l’ordre, des règlements et des lois ((oui, la Loi du plus Faible ou loi individuelle de la responsabilité personnelle, la relation duale))

• Prendre soin de soi ((oui, je mange bio, je fais du vélo et je dors bien))

• Charité, hospitalité, partage ((oui, toujours quand je peux))

• Intégrité, honnêteté ((oui, c’est la base de mon Être))

BLEU – Expressions malsaines

• Statut de classe rigide: classe, caste, rang ((non, ce n’est pas moi))

• Pas de remise en question du pouvoir ((non, car moi, je le remets en question constamment))

• Une pensée polarisée ((non, ce n’est pas moi))

• Contrôle, impose ses croyances, censure ((non, on accepte mes croyances si on est d’accord avec elles))

• Utilisation obligatoire du “livre sacré” ((non, pas du tout))

• Contrôle des pensées, inquisition ((non, je ne me reconnaîtrais plus du tout))

• Tourné vers le jugement pour condamner ((c’est la caractéristique dominante de la société, donc du système d’éducation et dont j’essaye de m’en défaire avec un certain succès, j’avoue. Mais ce que les gens ne comprennent pas, c’est qu’il y a un jugement d’orientation qui est nécessaire et bon au contraire du jugement pour condamner qui est mauvais.))

• Très sérieux, pas de légèreté ((non et oui, cela m’arrive parfois qu’on me reproche d’être trop sérieuse, de ne pas pouvoir m’amuser, mais je le mets plutôt sur le dos de mon hyperphrénie que sur un Bleu négatif.))

52-Valeurs positives et négatives ORANGE et VERT

ORANGE – Expressions saines

• « Empowerment », excellence ((oui, le empowerment pour les Africains et l’excellence dans la traduction, cela fait partie de moi))

• Conduit la nouveauté et l’amélioration ((oui, avec le Robin, le plan de retraite Nibor, la Spirale Dynamique, je suis bien dans les deux))

• Pragmatique, utilise la pensée scientifique ((oui, je m’y reconnais, il y a tout de même eu Décartes))

• Méritocratie = mérite doit déterminer la position sociale ((oui, si cette position sociale sert alors à réduire les différences sociales))

• Joue par les règles ((oui, mais cela dépend desquelles, si elles sont mauvaises pour l’homme ou l’environnement, c’est clairement non))

• Flexible, change dès que nécessaire pour obtenir le succès ((oui, aller au Sénégal pour une vie meilleure))

• Adore la compétition ((oui, surtout avec soi-même, se dépasser, mais pas avec les autres))

• L’individu est reconnu ((oui, dans sa responsabilité également))

ORANGE – Expressions malsaines

• Croissance à n’importe quel prix ((non, oh que non))

• Joue toujours la « balle dure » ((non, ce n’est pas mon genre))

• Les travailleurs sont des « ressources » ((non, ils sont des êtres humains sociaux))

• Scientisme ((non, trop de science nuit à la science, la juste mesure, c’est ce qu’il faut))

• Viole l’éthique pour gagner; cupide, égocentrique ((non, ce n’est clairement pas moi))

• Manipule les gens pour son propre succès ((non, je n’ai pas ce pouvoir là))

• Pensée matérialiste, à court terme ((non, ma pensée est humaniste et à long terme))

• Gestion de l’image ((non, je veille à l’éthique, l’image matérialiste je n’en ai que faire))

VERT – Expressions saines

• Importante communication, adhésion, confiance ((oui, mes nombreux écrits et blogs le démontrent))

• Sensible, responsable ((oui, je l’ai déjà suffisamment démontré))

• Inclut la diversité ((oui, car la diversité nous enrichit))

• Construit des relations ((oui, ça marche avec les Africains, mais moins bien avec les blancs, trop éphémères))

• Unité non sectaire, tolérance ((oui, favorisons le multiculturalisme religieux pour des discussions intéressantes))

• Communitarisme, égalitaire, englobant ((oui, le monastère citoyen, c’est tout à fait cela))

• Orienté à l’équipe ((oui, tout à fait, mais impossible à réaliser en France pour moi))

• Utilise le processus du consensus ((bof, pas vraiment, j’ai appris qu’on n’en finissait pas dans les discussions au consensus, dorénavant et si possible, ce sera le consensus systémique))

VERT – Expressions malsaines

• Les gens ont uniquement de la valeur ((non, “tout le monde il est gentil”, ce n’est pas moi du tout))

• Le sentiment est plus important que la réflexion ((non, je ne dirais pas cela))

• Grand besoin d’être connecté ((non, mais il est évident aussi que sans contacts sociaux, le monde est désocialisé et court à sa perte))

• Permissivité ((non, trop de tolérance conduit à la violence))

• Exclure le jugement ((non, je suis consciente que le jugement fait partie de l’être humain, il faut juste s’informer avant de juger et juger permet d’avoir des repères dans la vie))

• Dogme du vert ((non, mais pour certains mon écologie peut parfois paraître dogmatique, mais pas au niveau Jaune-Turquoise))

• Anti-hiérarchie ((oui, mais j’accepte les hiérarchies naturelles, pas celles des hommes imposées par la force et le pouvoir))

• S’associe à Rouge pour fragiliser Bleu/Orange ((non, Bleu et Orange doivent être en équilibre, harmonisés))

• Procès sans fin ((non, il faut savoir recommencer, donc terminer))

Ce que je remarque en remplissant ce questionnaire en quelque sorte, c’est que mes parties malsaines de Orange et Vert sont pratiquement toutes inexistantes. Ce seraient donc de telles valeurs négatives chez d’autres qui m’auraient fait avancer de Orange à Vert, puis de Vert à Jaune. Les points négatifs de Jaune et Turquoise sont bien plus présents, sans doute parce que j’écris ces articles à partir du piège Gamma en général. C’est un Gamma léger ou profond qui nous fait éprouver le désir de changer de valmème, d’opérer un changement vertical vers d’autres valeurs.