Archives par mot-clé : conditions de vie

64-L’essence de l’amitié

Pour certaines personnes, nous vivons dans un monde matériel, pour d’autres dans une société de la connaissance et pour d’autres dans une illusion complète. Dans notre cas, nous vivons dans une Spirale de valeurs et de conditions de vie, c’est-à-dire de niveaux existentiels qui se complexifient de plus en plus, du simple à des niveaux de plus en plus complexes que nous appelons des valmèmes ou mèmes de valeur et qui nécessitent et inventent constamment de nouvelles compétences adaptées.

La plupart des gens du monde occidental sont aux niveaux d’existence BLEU, ORANGE et de plus en plus VERT. Dans leurs amitiés, ils ont l’habitude de traiter avec des gens qui vivent au même niveau qu’eux. En raison du chômage et de la pauvreté, de plus en plus de personnes se retrouvent en contact avec d’autres personnes qui vivent à un niveau d’existence ou valmème supérieur ou inférieur, et alors les méthodes habituelles ne fonctionnent plus, explique Clare Graves, fondateur de la Spirale Dynamique.

Les personnes au niveau égocentrique ROUGE vivent souvent dans des zones urbaines dégradées et ghettoisées, ou autrement dans la pauvreté. Ces personnes reflètent un minimum de capacités relationnelles pour vivre dans des sociétés complexes théorisées et intellectualisées. Lorsqu’elles sont censées assumer la responsabilité de quelque chose, elles ne sont jamais volontaires. Si vous les désignez, elles n’accepteront pas. Leurs relations sociales sont si erratiques et peu fiables que rien ne peut être fait avec elles. Les amis agacés voient ces personnes comme inutiles et les considèrent comme “antisociales”.

Pour un Gravesien, les individus du valmème ROUGE sont tout aussi utiles que les autres, mais ils doivent être approchés d’une manière spéciale. La théorie de Clare Graves nous enseigne que les personnes qui ont comme dominante le valmème ROUGE, temporairement ou plus longtemps, luttent pour survivre avec de nombreux problèmes à court terme. Si l’on appliquait la théorie de la Spirale Dynamique, une personne extérieure au groupe, un “grand frère” ou une “grande sœur” serait en mesure de gérer les problèmes relationnels afin que les efforts ou les besoins de survie immédiats ne soient pas menacés, et ils offriraient des relations qui fourniraient un soulagement immédiat aux besoins urgents.

Les vrais amis changeraient également leurs exigences pour de telles amitiés de telle sorte que quelqu’un qui est actuellement sous ROUGE ne se sentirait pas dépassé. Les vrais amis simplifieraient les relations et augmenteraient les contacts afin que les personnes ayant des problèmes voient immédiatement si elles reçoivent de l’aide ou non, si elles vont rapidement mieux ou non et qu’elles n’auraient pas à espérer pendant des semaines pour obtenir de l’aide ou à attendre quelques rares contacts sociaux. Vous voudriez simplement vous assurer que les personnes qui restent en ROUGE ne tombent pas aux mains de bienfaiteurs arrogants et miséricordieux.

La personne pauvre et solitaire vit dans un état de besoin immédiat, dit Graves. Elle doit toujours tout payer, que ce soit avec de l’argent ou des émotions et en raison des réactions immédiates aux crises qu’elle doit affronter, cela peut conduire à des réactions problématiques qui peuvent paraître agressives pour certaines personnes. Afin de résoudre ces problèmes, des personnes en charge ou des personnes plus développées peuvent être désignées pour fournir un soutien personnel et un fonds spécial dans lequel les amis les plus riches ou les membres d’un groupe peuvent aider la personne en ROUGE à traverser les moments difficiles.

De l’autre côté de la Spirale et en raison du développement constant des individus et des sociétés, les gens rencontrent souvent des personnes qu’ils trouvent particulièrement ennuyeux, ceux qui se sentent chez eux sur le valmème JAUNE ou TURQUOISE. Ironiquement, ce sont précisément ces personnes qui pourraient le plus efficacement résoudre presque tous les problèmes. Elles ont les connaissances nécessaires pour augmenter l’efficacité des relations interpersonnelles dans les groupes, mais elles sont souvent empêchées d’atteindre cette efficacité par de vieilles habitudes, des pratiques stupides, des processus dépassés et des styles de gestion inappropriés.

Les gens qui se concentrent sur JAUNE ou TURQUOISE veulent l’autonomie, la liberté de faire leurs choses à leur manière et du mieux qu’ils peuvent. Si d’autres personnes s’attendent à ce qu’une telle personne demande à une autre personne avant de faire quelque chose qu’elle juge nécessaire, c’est précisément ce qui empêche cette personne de contribuer positivement au groupe.

Les moyens de communication sacrés sont un réel frein à l’efficacité des personnes qui sont chez elles sur le valmème JAUNE, qui veulent décider par elles-mêmes quand elles savent mieux quoi faire. Si la personne sur JAUNE ne sait pas ou hésite, elle cherchera le soutien de quelqu’un qui sait. Mais la motivation d’une telle personne devient négative lorsqu’elle perd du temps à suivre des lignes de communication qui s’attendent à ce qu’elle explique ce qu’elle pense ne pas avoir besoin d’être expliqué.

La personne sur JAUNE réagit également négativement lorsqu’elle doit demander l’autorisation d’utiliser des ressources, des relations ou des informations afin de pouvoir faire quelque chose, simplement pour être efficace. Elle répond positivement lorsqu’elle peut dire ouvertement aux autres ce dont elle a besoin pour faire son travail et lorsque ces derniers voient comme leur mission de faire exactement ce que la personne leur demande de faire. La personne en JAUNE est convaincue que c’est elle — et non les gens qui ne savent rien — qui devrait prendre une décision et à chaque fois qu’elle est compétente pour le travail à faire — et la plupart des gens sur JAUNE savent que les gens sur ROUGE, BLEU, ORANGE ou sur VERT ne sont souvent plus vraiment compétents pour prendre certaines décisions dans le monde d’aujourd’hui.

Les personnes qui agissent au niveau de l’Être, après le “saut quantique” qui vient après le valmème VERT, mettent fin à la série de niveaux simulés, sont typiquement compétentes, quel que soit l’environnement dans lequel elles se trouvent. Ainsi, leur efficacité ne dépend pas des récompenses ou de l’admiration des niveaux précédents.

Les menaces et le chantage ne fonctionnent pas avec elles parce qu’elles ne  sont pas des personnalités craintives. Au-delà d’un certain point d’accumulation de valeurs matérielles, l’argent ne les intéresse plus. Bon nombre d’entre elles n’ont même plus besoin de reconnaissance sociale. Ce qui est important pour elles, c’est l’autonomie dans l’exercice de leurs compétences et dans leurs relations; c’est avoir la plus grande liberté possible pour faire les choses qu’elles peuvent faire le mieux. En d’autres termes, elles veulent que les autres membres du groupe leur permettent d’améliorer l’efficacité des relations au sein du groupe d’une manière dont elles savent qu’elle peut être améliorée. Elles ne veulent pas gaspiller leurs compétences et leurs connaissances en faisant les choses comme on le faisait auparavant ou comme les autres le voulaient, simplement parce que cela a toujours été fait de cette façon ou parce qu’une certaine idéologie le prêche.

Les personnes qui atteignent actuellement leur sommet en JAUNE augmentent en nombre, dit Graves. Elles ressentent le besoin de gérer leurs propres idées et leur propre vie. Les processus doivent être les leurs, pas ceux de la tradition ou ceux que d’autres amis ont déterminés. Si les personnes en JAUNE sont autonomes, sont réellement soutenues et en bon contact avec et reliées aux autres ami/e/s qui utilisent également leurs compétences, on peut s’attendre à une efficacité maximale et à une communication sans problème entre ami/e/s.

Une personne localisée en TURQUOISE ne résistera pas aux pressions et aux restrictions de manière aussi fulgurante que le ferait quelqu’un en JAUNE, mais elle éviterait toute sorte d’amitié dans laquelle d’autres essaieraient de la dominer en voulant lui imposer leurs idées . Selon Graves, il faut la rencontrer à travers la gestion de l’acceptation — une direction qui l’accepte pour qui elle est et la soutient dans ce qu’elle veut faire. Il est absolument inutile, dit Graves, d’essayer de forcer une telle personne à soumettre ses désirs à ceux des rangs précédents. Au contraire, les ami/e/s doivent être en harmonie avec elle. Si elle ne peut pas obtenir l’acceptation dont elle a besoin, une personne qui a son centre en TURQUOISE commencera progressivement à se construire un monde rien que pour elle-même qui n’est pas orienté vers les ami/e/s, puis s’y repliera. Son travail relationnel sera carrément minimal et en aucun cas extraordinaire. S’il n’y a pas de changement chez les amis, elle continuera à agir en secret, à faire exactement ce qui est important pour elle et à construire un mur contre les autres.

Légèrement adapté d’après le livre “La Spirale Dynamique” de Fabien et Patricia Chabreuil

07-Intelligences et capacités cérébrales

La plupart des gens ont une intelligence suffisante pour comprendre des choses complexes, mais il leur manque souvent les capacités cérébrales pour le comprendre. L’intelligence est innée, les capacités cérébrales peuvent être travaillées si l’on ne veut pas régresser. Le progrès social est soumis aux capacités cérébrales. En me basant sur un texte que j’ai trouvé je ne sais plus où, j’ai essayé de voir où j’en suis avec ma propre capacité cérébrale.

Apprendre ne passe plus seulement par l’intellectualité et la logique.

Gardner HowardUne théorie développée par Howard Gardner, un professeur de la Harvard School of Education, aux États-Unis, présente huit types d’intelligences. Depuis 1983, Howard Gardner effectue des recherches dans le domaine de l’intelligence. Il remet notamment en question les doctrines traditionnelles qui reposent sur deux croyances: l’intelligence est une entité unique dont on hérite à la naissance, et les tests de Q.I. permettent de quantifier l’intelligence humaine. Selon lui, il existe plutôt huit formes d’intelligences, toutes reliées entre elles et dépendantes les unes des autres. Certaines sont davantage présentes en nous, mais aucune n’est exclusive. Surtout, nous pouvons travailler à développer certains types d’intelligences ciblées.

L’intelligence logico-mathématique

Vous avez la capacité de calculer, de faire preuve de logique et de résoudre des problèmes mathématiques et scientifiques. Vous aimez poser des questions et que l’on vous réponde clairement. Vous avez sûrement tendance à catégoriser et à ordonner les objets. ((Oui, c’est moi!))

Einstein 3Personnalité connue: Albert Einstein fait partie de cette catégorie de personnes.

Métiers associés à ce type d’intelligence: scientifique, informaticien, comptable et mathématicien.

Vous pouvez développer ce type d’intelligence, en vous adonnant à des jeux de stratégie comme les échecs, le Monopoly et les mots croisés.

L’intelligence spatiale et visuelle

Vous savez percevoir le monde et vous faire une image mentale exacte des choses. Vous possédez un excellent sens de l’orientation et vous remarquez généralement les détails visuels. ((Je remarque souvent des détails visuels, le sens de l’orientation ça ne va pas trop

Antoni Gaudi et sa fameuse "Sagrada familia"
Antoni Gaudi et sa fameuse “Sagrada familia”

mal, l’image mentale des choses, du monde, ça c’est moi.))

Personnalité connue: l’architecte Antoni Gaudi fait partie de cette catégorie de personnes.

Métiers associés à ce type d’intelligence: architecte, pilote d’avion, sculpteur et photographe.

Vous pouvez développer ce type d’intelligence en vous initiant au dessin, à la photographie et en vous intéressant aux cartes géographiques.

L’intelligence interpersonnelle

Vous êtes un être social et vous savez saisir rapidement le caractère des gens qui vous entourent. Vous avez une personnalité Mère Thérésaempathique, tolérante et qui fait place à la coopération. Vous pouvez résoudre facilement des problèmes reliés aux relations entre les individus. ((Oui, c’est moi et c’est ce qui me manque chez les autres.))

Personnalité connue: Mère Teresa fait partie de cette catégorie de personnes.

Métiers associés à ce type d’intelligence: religieux, psychologue, professeur et travailleur social.

Vous pouvez développer ce type d’intelligence en vous adonnant à des activités de bénévolat et en participant à des projets d’équipe à votre travail.

L’intelligence corporelle

Vous aimez bouger et apprendre en utilisant vos mains. Vous savez montrer une intelligence dans le but de manipuler un objet ou d’exécuter un acte physique complexe. ((Ce n’est pas trop moi, encore qu’il faille pour tous un équilibre entre les activités corporelles et intellectuelles)).

Cirque du soleilPersonnalités connues: les athlètes du Cirque du Soleil font partie de cette catégorie de personnes.

Métiers associés à ce type d’intelligence: athlète, chirurgien, mécanicien et inventeur.

Vous pouvez développer ce type d’intelligence en vous inscrivant à des cours de danse, d’escalade ou de menuiserie.

L’intelligence verbo-linguistique

Vous avez une aptitude pour penser avec des mots. Vous employez aisément le langage pour exprimer des idées complexes. Le syndrome de la page blanche ne vous fait pas peur! ((Ah là, c’est vraiment moi, avec mes cinq langues, mes 40 blogs et nombreux écrits))

Duras MargueritePersonnalité connue: Marguerite Duras fait partie de cette catégorie de personnes.

Métiers associés à ce type d’intelligence: écrivain, journaliste, comédien et animateur de télévision.

Vous pouvez développer ce type d’intelligence en lisant davantage, en apprenant une langue étrangère et en vous inscrivant à une activité théâtrale.

L’intelligence intra-personnelle

Vous tentez de vous connaître, respecter vos besoins et exprimer vos émotions. Les ateliers de croissance personnelle ne vous effraient pas; vous aimez vous questionner sur le sens de votre existence. Vous recherchez sûrement un cadre de travail qui vous permette de travailler seul. ((C’est moi, mais je ne veux surtout pas travailler seule, j’en ai assez de la solitude, je voudrais travailler en binôme)).

Personnalité connue: l’écrivain Antoine de Saint-Exupéry fait partie de cette catégorie de personnes.

Métiers associés à ce type d’intelligence: philosophe, consultant, professeur de yoga et thérapeute.

Vous pouvez développer ce type d’intelligence en vous inscrivant à des cours de méditation, en lisant des ouvrages de philosophie et en vous retrouvant seul, l’espace d’un week-end, à la campagne.

L’intelligence musicale

Il est clair que vous avez des affinités dans le domaine musical. Vous pouvez apprécier un rythme, reconnaître et comprendre des sons. Vous aimez vous exprimer par l’entremise de la musique. ((Je suis fille de musicien, cela aide pour le rythme, mais je ne fais pas de musique, le désespoir de mon père d’ailleurs)).

Personnalité connue: Kent Nagano fait partie de cette catégorie de personnes.

Métiers associés à ce type d’intelligence: chef d’orchestre, pianiste, membre d’un groupe musical, disque-jockey ou critique musical.

Vous pouvez développer ce type d’intelligence en suivant des cours de musique, en assistant à des concerts et en devenant membre d’une chorale.

L’intelligence naturaliste

Vous possédez beaucoup de connaissances concernant l’écologie. Vous aimez prendre soin des animaux, cultiver un jardin et faire des excursions dans la forêt. Vous entreprenez des actions concrètes pour sauvegarder la planète. ((Oui, j’ai des actions pour sauver la planète, à petite et à grande échelle, localement et globalement.))

Personnalité connue: Hubert Reeves fait partie de cette catégorie de personnes.

Métiers associés à ce type d’intelligence: écologiste, biologiste, botaniste et vétérinaire.

Vous pouvez développer ce type d’intelligence en vous initiant à l’oenologie et le jardinage, et en participant à des actions environnementales dans votre région.

Un peu partout dans le monde

Aux États-Unis, tout comme ailleurs dans le monde, notamment en France et au Canada, quelques ouvrages ont été édités sur le sujet. Plusieurs écoles comme le Collège Bourget, dans la région montréalaise, ont recours à cette théorie. Elles font passer des tests d’intelligences multiples aux élèves dans le but de les orienter vers des matières académiques et des activités parascolaires correspondant à leurs aptitudes, mais aussi pour renforcer leur confiance en eux. Ainsi, les élèves arrivent à mieux cerner leur orientation professionnelle future et peuvent même participer à une journée de stage professionnel dans le domaine de leur choix. Dès l’adolescence, ils sont déjà en mesure de constater s’ils sont heureux ou pas dans un métier en particulier. Les enseignants comprennent également mieux la personnalité de leurs élèves et peuvent les aider davantage dans leurs travaux scolaires.